FOOTBALL

Puni à Gand, Charleroi dit adieu aux play-off 2

Puni à Gand, Charleroi dit adieu aux play-off 2

Toute l’impuissance de Descamps (en rose), ici sur le premier but gantois. Photo News

C’est désormais mathématique: en s’inclinant ce samedi soir à Gand (4-0), le Sporting ne peut plus atteindre les play-off 2. Après un début de match catastrophique, les Zèbres ont réagi trop tardivement et leurs deux buts ont été injustement annulés en deuxième mi-temps.

Restait-il un brin de courage, d’orgueil et d’énergie dans le collectif carolo pour ce «match de la dernière chance» comme l’a qualifié Karim Belhocine? Il n’a fallu que huit minutes et les deux premiers buts de Gand pour trouver une réponse évidente, ce samedi soir à la Ghelamco Arena.

Un doublé de Bezus: d’abord trop libre pour armer une frappe axiale déviée par Dessoleil pour tromper le pauvre Descamps (1-0, 4e); ensuite serein au moment de conclure un penalty obtenu pour une faute de Kipré (2-0, 8e).

En première mi-temps, Gand n’a cessé de perturber Charleroi par son système hybride avec un Castro-Montes tantôt défenseur latéral, tantôt en surnombre dans l’entrejeu, Mais aussi et surtout par sa hargne, sa vitesse d’exécution et sa justesse face à des Carolos complètement amorphes.

Et dire que les défaites d’OHL et de Zulte-Waregem, plus tôt dans la journée, avaient ouvert une perspective de Top 8 en cas de victoire…

Puni à Gand, Charleroi dit adieu aux play-off 2
Nathan Verboomen et le VAR n’ont pas été très inspirés, ce samedi soir. BELGA – Virginie LEFOUR

Deux buts (injustement?) annulés

En deuxième temps, la montée de Teodorczyk a dynamisé le Sporting, qui n’avait clairement plus rien à perdre.

La tête de Nicholson passait juste au-dessus (54e). Dans la foulée, le but de Kipré était injustement annulé pour une faute initiale de Nicholson qui n’en était pas une (55e). Dur.

Quelques minutes plus tard, en contre, Tissoudali, oublié par Kayembe, tuait tout suspense (3-0, 64e). Avant qu’un deuxième but carolo, signé Gholizadeh, ne soit annulé pour un hors-jeu de position réel mais inoffensif de Nicholson (68e). Sans doute une deuxième injustice qui a logiquement coupé bras et jambes à Charleroi.

Puni à Gand, Charleroi dit adieu aux play-off 2
Odjidja et Berahino au duel. BELGA

Deux retours de blessure

Pour couronner le tout, de retour après une rupture des ligaments croisés du genou, ADe Bruyn a inscrit le 4-0 à la suite d’une belle action gantoise.

Karim Belhocine a ensuite offert quelques minutes de jeu à Cristophe Diandy, lui aussi gravement touché au genou. Le milieu de terrain sénégalais n’avait plus joué depuis novembre 2019.

Il est d’ailleurs probable que l’entraîneur carolo va opérer une tournante, dimanche prochain contre Eupen, pour le dernier match de la saison. Sans enjeu, donc.

 

La fiche technique

Gand – Charleroi 4-0

Assistance: huis clos.

Arbitre: Nathan Verboomen.

Cartes jaunes: Kipré, Van Cleemput, Godeau.

Buts: Bezus (1-0, 4e et 2-0 sur pen, 8e), Tissoudali (3-0, 64e), De Bruyn (4-0, 86e).

GAND: Bolat; Hanche-Olsen, Arslanagic, Godeau; Castro-Montes, Odjidja (83e De Bruyn), Owusu, Nurio (45e Mohammadi); Bezus (78e Dorsch), Tissoudali (78e Malede), Yaremchuk (78e Depoitre).

CHARLEROI: Descamps; Kipré, Vranjes, Dessoleil; Van Cleemput (46e Teodorczyk), Ilaimaharitra, Gillet (86e Diandy); Kayembe (75e Benchaib); Gholizadeh, Fall (59e Bruno), Nicholson (75e Berahino).

 

Nos dernières videos