article abonné offert

La crise bénéfique au marché du vélo

La crise bénéfique au marché du vélo

Entre l’engouement pour le vélo et la fermeture de plusieurs usines à cause de la crise sanitaire, les stocks s’épuisent rapidement. - C.Vi.

La crise n’a pas mis un coup de frein au marché du vélo. Au contraire. À croire que toute la Belgique s’est mise à pédaler…

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 687 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?