BRUXELLES

Le stationnement supprimé au Cantersteen: 2 pistes cyclables tracées

Le stationnement supprimé au Cantersteen: 2 pistes cyclables tracées

Le Cantersteen va être rétréci et perdra ses emplacements de stationnement au profit de deux pistes cyclables, de part et d’autre. Google Street View

Le Cantersteen va être revu de façade à façade. L’axe automobile qui longe la gare Centrale verra aussi disparaître ses places de stationnement. Deux pistes cyclables surélevées seront créées.

Le Cantersteen, l’axe automobile qui sépare la gare de Bruxelles-Central et la galerie Ravenstein, va être revu de façade à façade. C’est ce qu’on apprend sur le site de la Ville de Bruxelles, qui prévoit le chantier dès ce 19 avril.

L’objectif poursuivi: «diminuer le trafic de transit dans le centre-ville». L’idée principale est d’aménager sur la chaussée des pistes cyclables séparées en asphalte ocre. Conséquence: le stationnement sera supprimé sur le secteur concerné. La chaussée, réasphaltée, sera également étrécie, «pour correspondre à une zone 30», précise la Ville. Enfin, les trottoirs seront refaits en dalles de pierre bleue et des arceaux à vélo ajoutés, en plus d’une station Villo de 28 vélos.

Le stationnement supprimé au Cantersteen: 2 pistes cyclables tracées
Les pistes cyclables sont en jaune sur ce plan du Cantersteen. Ville de Bruxelles

À partir du 19 avril, les travaux seront lancés par la réfection des trottoirs. Il s’agira de deux phases de 6 semaines. S’ensuivront sur 5 semaines le chantier sur les fondations de la chaussée, puis 3 jours d’asphaltage.

Des déviations seront en place via le Mont des Arts, la place Royale, la rue Royale et la rue des Colonies. Puis, dans un second temps, via la rue Ravenstein et le Sablon, dans l’autre sens.