MONDE

PHOTOS | Les drapeaux mis en berne au palais de Buckingham, la campagne électorale locale reportée

Une note annonçant le décès du duc d’Edimbourg a été affichée sur les grilles du palaisPhoto News

Les drapeaux britanniques ont été mis en berne au palais de Buckingham vendredi après la mort à 99 ans du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II.

Le Royaume-Uni observera une période de deuil national à la suite du décès vendredi matin au château de Windsor du prince Philip, époux de la reine Elbritanniques

«C’est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé le prince Philip, duc d’Edimbourg», selon un communiqué du palais de Buckingham. «Son Altesse royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor.»

«D’autres annonces seront faites le moment venu», a précisé le palais.

Jusqu’aux funérailles, réduites par la pandémie de coronavirus, le Royaume-Uni observera une période de deuil national. Si l’époux de la reine peut de droit avoir des obsèques nationales, il avait exprimé sa préférence pour une plus modeste cérémonie militaire à la chapelle Saint-George du château de Windsor.

Au palais de Buckingham dans le coeur de Londres, les drapeaux ont été mis en berne et un texte annonçant la disparition de l’époux de la reine a été affiché sur les grilles, devant lesquelles une foule vient déposer des fleurs.

Les différents partis politiques britanniques ont décidé de suspendre la campagne en vue des élections locales du 6 mai.

Les hommages ont afflué du monde entier, de dirigeants et des familles royales norvégienne et belge ont adressé leurs condoléances à leurs homologues britannique et au Royaume-Uni.

Le duc d’Edimbourg, qui aurait eu 100 ans le 10 juin, avait été admis le 16 février dans un hôpital privé de la capitale britannique, le King Edward VII, officiellement pour une infection.

Il avait ensuite subi «avec succès», début mars, une intervention pour un problème cardiaque préexistant dans un autre établissement londonien.

Après son hospitalisation, le prince Philip était retourné il y a trois semaines à Windsor, à l’ouest de Londres, où il avait passé le confinement avec son épouse de 94 ans.

Nos dernières videos