BUZZ

PHOTOS | Egypte: des archéologues découvrent une «cité perdue» vieille de 3.000 ans

Une équipe d’archéologues égyptiens a déterré une «cité perdue» vieille de 3.000 ans à Louxor (sud), une découverte qualifiée de l’une des plus importantes en Egypte depuis celle du tombeau de Toutankhamon en 1922. Les fouilles ont débuté en septembre 2020.

La cité date de l’époque du roi Amenhotep III, l’un des plus importants pharaons de l’Egypte ancienne, a indiqué jeudi le célèbre archéologue égyptien et ancien ministre des Antiquités Zahi Hawass, qui a dirigé l’expédition. «De nombreuses équipes étrangères ont cherché cette ville mais ne l’ont jamais trouvée. Nous étions surpris de la découverte de la plus grande ville jamais trouvée en Egypte», a-t-il ajouté.

Selon l’archéologue, il s’agit du plus grand ensemble administratif et industriel sur la rive ouest de Louxor de l’époque. Un grand nombre de découvertes ont en effet permis de dater la ville, par ailleurs très bien préservée.

Betsy Brian, professeure d’égyptologie de l’université américaine John Hopkins, a quant à elle indiqué que «la découverte de la cité perdue est la deuxième plus importante découverte archéologique depuis la tombe de Toutankhamon».

L’Égypte a, au cours des dernières années, annoncé une série de découvertes archéologiques dans le but de relancer son industrie touristique en difficulté et principale source de revenu national.

Le pays a fait défiler samedi 22 momies royales lors d’une procession très médiatisée qui marquait leur transfert au Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC).