FOOTBALL

VIDÉO | Les Red Flames s’inclinent face à la Norvège en amical

Battues 1-6 par les Pays-Bas et 2-0 par l’Allemagne en février, les Red Flames concèdent ainsi une troisième défaite de rang dans des matchs amicaux.

La Belgique, 17e nation mondiale, s’est inclinée 0-2 face à la Norvège (FIFA 11), jeudi, en match de préparation disputé au stade Roi Baudouin de Bruxelles. Guro Reiten (42e) et Lisa-Marie Utland (73e) ont inscrit les buts norvégiens.

La première occasion était à mettre à l’actif des Norvégiennes, avec une frappe de l’extérieur du rectangle de Moe Wold. Le ballon échouait à côté (7e).

Les Red Flames se montraient menaçantes à deux reprises en quelques minutes. Après un tir de Laura De Neve contré par la défense, Kassandra Missipo tirait au-dessus (17e). Sur un corner, Justine Vanhavermaete sautait plus haut que tout le monde et frappait de la tête, le ballon était dégagé juste avant la ligne (19e).

La Norvège ouvrait le score à la 42e minute grâce à un coup franc de Guro Reiten.

Les Norvégiennes faisaient le forcing en début de seconde période. A la 52e minute, la transversale repoussait une frappe de Karina Saevik. Deux minutes plus tard, Justine Odeurs sortait le grand jeu pour détourner une frappe d’Amalie Eikeland.

Parfaitement lancée par Tessa Wullaert, Hannah Eurlings se présentait seule devant Cecilie Fiskerstrand, mais la gardienne norvégienne s’interposait du pied (65e).

La Norvège doublait la mise à la 73e minute lorsque Lisa-Marie Utland concluait un beau mouvement collectif. En fin de rencontre, Fiskerstrand repoussait une tentative de Cayman (86e).

Dimanche, les protégées d’Ives Serneels affronteront l’Irlande (FIFA 31) à 19h30, à nouveau sur la pelouse du Stade Roi Baudouin. Ces deux matchs servent de préparation en vue des qualifications au Mondial 2023, qui débuteront en septembre, mais aussi dans l’optique de l’Euro organisé en Angleterre en 2022.

Serneels regrette «des petites fautes que tu paies cash»

Les Red Flames ont concédé une troisième défaite de rang en amical en s’inclinant 0-2 face à la Norvège, jeudi, au stade Roi Baudouin. «Les deux buts de la Norvège, ce sont deux petites fautes de notre part», a regretté le sélectionneur Ives Serneels au micro de RTL Sport après la rencontre, tout en soulignant qu’il profite de ce match et de celui de dimanche contre l’Irlande pour donner des opportunités à différentes joueuses.

«Il y a des moments où nous avons utilisé l’espace qu’il y avait et certains moments étaient difficiles pour nous, quand la Norvège était en transition», a analysé Serneels. «Je pense qu’avant le 0-1, la Norvège n’a pas eu d’occasion. C’est un peu dommage aujourd’hui, les deux buts de la Norvège, ce sont deux petites fautes de notre part. Tu paies ça cash à ce niveau.»

La Belgique s’est créée plusieurs occasions, notamment par la jeune Hannah Eurlings, 18 ans. «A ce niveau, tu dois marquer. Mais d’un autre côté, en regardant la prestation de Hannah, j’ai vu des choses pour l’avenir.»

Les Belges ont par moments eu du mal au niveau de la circulation du ballon. «Il y a parfois de l’espace pour nous pour jouer et nous ne l’utilisons pas toujours. C’est la confiance qui doit encore grandir dans cette situation, essayer de jouer et ne pas donner trop vite un long ballon.»

«On doit être déçu avec le résultat mais d’un autre côté, pour moi, pour notre équipe, pour mon staff, c’est le moment de voir des joueuses et donner des occasions, comme aujourd’hui à Charlotte Tison et Hanna Eurlings. Je le ferai avec d’autres joueuses dimanche», a conclu Serneels, en référence au deuxième match amical de ce rassemblement, contre l’Irlande.