NAMUR

Le recyparc de Malonne à pleine capacité le temps de ces deux semaines de vacances

Le chantier ayant bien avancé, le recyparc de Malonne a pu rouvrir une semaine plus tôt que prévu. Avant la deuxième phase.

Il y a du changement au parc à conteneurs du bureau économique de la province, à Malonne. À tel point qu’il a pu rouvrir lundi en lieu et place du 12 avril préalablement annoncé. «Le chantier se passe bien pour le moment, explique Simon Motch, gestionnaire du projet pour le BEP. Avec l’entreprise Nonet, nous nous sommes dépêchés pour pouvoir rouvrir pour les vacances de printemps.» Une période qui, sous peu que la météo soit favorable, qu’il ne neige pas (sic!), est prisée et voit beaucoup d’usagers amener des déchets. De jardinage, notamment.

Le recyparc de Malonne à pleine capacité le temps de ces deux semaines de vacances
EdA

Sur place, un mur a donc été bâti le long du chemin de la vieille Sambre, le talus «des nains» a fait place à une prolongation de l’esplanade et l’entrée comme la sortie se font désormais au même endroit, côté Joassin. Cela dans le sens normal de circulation, un agent nous ayant fait remarquer que certains automobilistes arrivaient dans l’infrastructure… par la sortie, sur la voie de gauche. « La première phase d’aménagement est terminée. Il n’y a plus que les garde-corps à positionner. En attendant, nous avons mis des barrières.»

Le recyparc de Malonne à pleine capacité le temps de ces deux semaines de vacances
EdA

600 m2 à gagner

Sur l’esplanade agrandie, la réouverture du recyparc est temporairement totale, tous les conteneurs sont accessibles pour ces quelques jours de vacances.

Le recyparc de Malonne à pleine capacité le temps de ces deux semaines de vacances
EdA

«Nous avons gagné 300 m2 à l’avant, la nouvelle zone accueillant les déchets spéciaux des ménages (NDLR. aérosols marqués d’une tête de mort, tubes d’éclairage, piles et batteries…) est accessible. Par contre, le chantier reprendra le 19 avril, pour la 2e phase et gagner 300 m2 supplémentaire à l’arrière. Dès lors, l’infrastructure sera amputée de 30%. »

Services limités dès le 19/04

Durant cette seconde étape, le parc ne fonctionnera, par conséquent, pas à plein régime. « Il ne fermera plus mais un service minimum sera mis en place pour qu’il soit possible d’accueillir les déchets de manière dégradée.» Certaines parties seront inaccessibles tandis que le nombre de conteneurs pouvant accueillir certaines matières sera revu à la baisse.

Si l’équipe du BEP entend veiller à perturber au moins le flux quotidien les plus massifs, elle souligne que le recyparc de Rhisnes, à une dizaine de minutes, assure un service complet. Histoire d’éviter de revenir bredouille, et la remorque aussi chargée qu’à l’aller, de Malonne.

À terme, fin juin, le recyparc malonnois devrait intégrer quatre nouveaux conteneurs et une circulation plus fluide que ce que les usagers ont pu connaître par le passé.


Nos dernières videos