article abonné offert

HAREN

À Haren, le chicon plie mais ne rompt point: «Pas sûr qu’on cultivera encore le pleine terre dans 5 ans»

Bruxelles a inscrit le forçage du chicon à son inventaire du patrimoine culturel immatériel. Mais les producteurs se font rares. À Haren, Philippe entretient la tradition dans son petit tunnel de tôle. Mais l’amertume pointe dans l’ancienne capitale mondiale du witloof.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 1817 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos