ARLON

Arlon: un débat stérile sur le futur Espace Léopold

Arlon: un débat stérile sur le futur Espace Léopold

L e projet du futur Espace Léopold continue, plus que jamais, de diviser le conseil communal. -

À la demande de l’opposition, le conseil communal s’est réunihier pour évoquer un seul point: le futur Espace Léopold.

C’est un conseil communal particulier qui s’est réuni mercredi soir à Arlon. Il était organisé à la demande des groupes Écolo + et Pour vouS et concernait le futur Espace Léopold dont les travaux sont prévus prochainement. Le quorum nécessaire pour tenir la séance était atteint.

La minorité souhaitait donner la parole à l’Observatoire de l’Environnement (Obse) afin qu’elle présente les résultats du sondage réalisé il y a quelques semaines et qui montre un rejet de la population sondée (près de 1500 habitants) pour ce futur Espace Léopold tel qu’il est présenté.

Selon le Code de démocratie locale, donner la parole à un groupe extérieur au conseil communal doit être décidé par un vote des élus communaux. Sans surprise, la majorité s’y est opposée et l’étude n’a pas été présentée par l’Obse. Mais par Romain Gaudron, chef de fil d’Écolo +. Une enquête rejetée par la majorité sur la manière dont les questions ont été posées, orientées selon le MRMC et Arlon 2030 (cdH) contre le projet.

Pendant plus de 3 heures, chacun y est allé de son commentaire, apportant les mêmes arguments depuis que les plans ont été présentés par les architectes. On a juste appris que les offres remises pour ce chantier, initié en 2016, ne dépassent pas 10% d’augmentation par rapport aux estimations de l’auteur de projet. ce qui entre dans les cordes du budget communal, selon le bourgmestre Vincent Magnus.