MONDE

La Virginie, premier Etat du Sud américain à légaliser le joint

La Virginie, premier Etat du Sud américain à légaliser le joint

Image d’illustration BELGA

La Virginie est devenue le premier État du Sud des États-Unis à légaliser l’usage récréatif de la marijuana, en petite quantité.

Le Sénat et la Chambre des représentants ont voté mercredi en faveur de l’autorisation pour les adultes de posséder de la marijuana à partir du 1er juillet, en dépit de la vive opposition des législateurs républicains.

Le gouverneur démocrate de Virginie, Ralph Northam, a lancé que son État avait «fait l’histoire en devenant le premier du Sud à légaliser la possession simple de marijuana».

«Les lois sur la marijuana étaient explicitement conçues pour viser les communautés des gens de couleur, et les Noirs de Virginie présentent une probabilité disproportionnée d’être arrêté, accusés et condamnés», a affirmé M. Northam.

«Aujourd’hui, la Virginie a franchi un pas important afin de corriger ces travers et restaurer la justice pour ceux qui ont été lésés par des années de sur-criminalisation», a-t-il ajouté.

Plusieurs États américains, comme ceux de New York ou du Colorado, ont pris des mesures similaires mais la Virginie est pionnière dans le Sud des États-Unis, une région socialement et politiquement très conservatrice.

Les majeurs de plus de 21 ans pourront détenir de manière légale jusqu’à une once de marijuana (un peu plus de 28 grammes) pour leur usage personnel et également cultiver quatre plants par foyer.

Fumer un joint sur la voie publique ne sera en revanche pas permis, comme c’est le cas pour la consommation d’alcool.

Les autorisations pour produire et vendre de la majiruana n’interviendront pas avant le 1er juillet 2024.