article abonné offert

-

L’importance de la transmission

L’importance de la transmission

Jean-Pierre Brimioulle transmet sa passion de la vannerie à ses élèves, en cours du soir ou dans les écoles primaires. © ÉdA Labeye Philippe

Quand du jour au lendemain, Jean-Pierre Brimioulle a décidé de devenir vannier, il a d’abord dû apprendre à manier l’osier puisque, précise-t-il, « je n’y connaissais rien ».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 334 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?