Le directeur du McArthur len Messancy est positif : « C’est mieux qu’une fermeture »

Le directeur du McArthur len Messancy est positif : « C’est mieux qu’une fermeture »

Stéphane Thil, directeur de l’outlet, reste positif malgré une affluence en baisse. -

Si la situation n'est pas simple pour les commerces, Stéphane Thil, directeur du McArthurGlen Messancy, veut positiver.

Stéphane Thil est le directeur du McArthurGlen Messancy. Il reconnaît que la situation n’est pas simple actuellement. «Nous avons des clients. Mais rien de comparable avec l’affluence habituelle. En semaine on tourne entre 1500 et 2000 clients par jours. Cela peut monter à 6 000 personnes le samedi.»

Le directeur s’estime malgré tout chanceux. «Dans le contexte actuel, c’est mieux que rien! Nous avons la chance de pouvoir ouvrir. On respecte la réglementation en vigueur. Nous avons mis en place un système de réservations pour la trentaine de boutiques, que l’on peut trouver sur notre site Internet. Il est également possible de s’inscrire directement sur une tablette à l’accueil, particulièrement pour les clients étrangers. Ce sont souvent des gens en transit. Certaines boutiques acceptent les rendez-vous pris à la minute, d’autres refusent. Rien pourtant ne l’interdit.»

Un système qui laisse peu de place aux achats impulsifs, à la notion de plaisir, d’autant que le restaurant est fermé lui aussi. «Le système de rendez-vous permet de faire des achats impératifs tels que des chaussures pour les enfants», conclut Stéphane Thil.