MONDE

Pays-Bas: l’informateur a trois semaines pour rendre son rapport

Pays-Bas: l’informateur a trois semaines pour rendre son rapport

Le Premier ministre démissionnaire Mark Rutte AFP

Le parlement néerlandais veut donner au nouvel informateur pressenti Herman Tjeenk Willink trois semaines pour se prononcer sur la formation d’un gouvernement. C’est ce qu’indique la proposition du parti libéral de gauche D66, laquelle peut compter sur un large soutien à la Chambre.

La plupart des partis avaient indiqué plus tôt dans la journée qu’ils avaient vu dans le ministre d’État la bonne personne pour sortir du marasme le processus de formation gouvernemental.

Au cours du débat que la Chambre menait sur la question mardi après-midi, la chefe de file du D66, Sigrid Kaag, a appelé Tjeenk Willink «à faire rapport dans les trois semaines au plus tard». Les discussions entre l’informateur et les présidents des groupes politiques devraient alors montrer si une confiance suffisante «peut être créée pour trouver une voie largement soutenue pour sortir de l’impasse».

Le Premier ministre démissionnaire Mark Rutte souhaite continuer à gouverner avec son parti libéral de droite VVD. Mais si d’autres partis ne veulent pas travailler avec lui et forger une coalition sans le VVD, il aimerait «bien sûr diriger l’opposition», a-t-il déclaré lors de ce débat sur la formation.

«Ce n’est pas le moment de dire si nous excluons M. Rutte», a encore indiqué Sigrid Kaag. Selon Mme Kaag, la formation du gouvernement doit maintenant recommencer, «à zéro». Elle souligne également que Mark Rutte a reçu près de 2 millions de voix aux élections il y a moins de trois semaines et dont D66 a été le grand gagnant.