LIÈGE

Les castors capturés au parc de la Boverie à Liège remis en liberté dans une réserve naturelle

Les castors capturés au parc de la Boverie à Liège remis en liberté dans une réserve naturelle

Après plusieurs semaines, la famille de castors a enfin pu être rassemblée et remise en liberté dans une réserve naturelle en région liégeoise. Doc.

À Liège, six castors détruisaient les arbres du parc de la Boverie. La Ville a obtenu une dérogation pour pouvoir les déplacer. Ce qu’elle a pu faire, avant de les remettre en liberté dans une réserve naturelle de la région liégeoise.

Grillages de protection autour des arbres, lesquels avaient été enduits d’une sève composée d’un produit répulsif.

À Liège, les services de la Ville ont utilisé différentes techniques pour protéger les arbres du parc de la Boverie, malheureusement détériorés par une famille de six castors.

Mais, hélas, aucune technique n’a fonctionné suffisamment longtemps, obligeant la Ville à réfléchir à une autre solution.

En dernier recours,l’échevinat du Bien-être animal et son vétérinaire communal ont sollicité et obtenu une dérogation du Département de la Nature et des Forêts de la Région wallonne pour pouvoir capturer les six castors du parc de la Boverie et les déplacer dans un autre endroit.

Après plusieurs semaines, la famille de castors a enfin pu être rassemblée (le père de famille étant plus récalcitrant à se faire attraper), et «remise en liberté dans une réserve naturelle en région liégeoise», a indiqué mardi la Première échevine en charge du Bien-être animal, Christine Defraigne.