MONS

Décès suspect d’une SDF: les personnes interpellées ont été relaxées

Décès suspect d’une SDF: les personnes interpellées ont été relaxées

Image d’illustration BELGA

Les deux personnes interpellées lundi dans le cadre du décès suspect d’une quarantenaire à Mons ont été relaxées, a indiqué mardi le parquet de Mons.

Une quarantenaire sans domicile fixe est décédée lundi matin à Mons. Une overdose pourrait être la cause de la mort, avait indiqué lundi le parquet de Mons.

Deux personnes interpellées ont été entendues et relaxées, a précisé le parquet mardi. Les causes exactes de la mort ne sont en effet pas encore déterminées. Les résultats de l’autopsie du corps sont toujours attendus et les conclusions des médecins légistes ne sont pas encore formelles.