FRANCE

VIDÉO | Bernard Tapie et sa femme violemment cambriolés: «Ils sont sous le choc»

Laurent Tapie, fils de Bernard et Dominique Tapie, est venu sur un plateau TV ce lundi matin donner des nouvelles de ses parents.

«Ils sont sous le choc à des niveaux différents», a commenté Laurent Tapie sur CNews, autorisant la chaîne à diffuser des photos des visages tuméfiés de ses parents après le violent cambriolage dans leur résidence de Seine-et-Marne. «Mon père s’est remis beaucoup plus vite que ma mère, qui est encore sous le choc. Mon père a cette capacité à évacuer le mauvais extrêmement rapidement et cette fois encore, ça a été le cas. Il en a retenu le positif, il dit qu’ils ont eu de la chance.»

«Ma mère est plus sous le choc parce qu’ils se sont davantage pris à elle», a ajouté Laurent Tapie. «Ils ont d’abord assommé mon père et l’ont attaché pour s’assurer qu’il ne sache plus se défendre et ensuite ils ont molesté ma mère et l’ont emmenée dans toutes les pièces parce que c’est à elle qu’ils exigeaient de savoir où était l’argent, les bijoux, le coffre… Sauf qu’il n’y en avait pas et ça a mis beaucoup de temps à ce qu’ils le comprennent…»

Le fils du couple indique que les quatre agresseurs «savaient beaucoup de choses. On a assez d’éléments pour penser qu’ils ne sont pas arrivés à l’improviste. Ils ont probablement regardé qui allait et qui venait. Dans la façon dont ils sont rentrés dans la maison, ils semblaient être renseignés», soulignant qu’ils sont rentrés par la seule chambre qui ne soit pas reliée à une alarme.

VIDÉO | Bernard Tapie et sa femme violemment cambriolés: «Ils sont sous le choc»
Les visages tuméfiés de Bernard et Dominique Tapie ont été diffusés avec l’autorisation de leur famille. CNEWS

Le parquet de Paris se saisit de l’enquête

L’enquête ouverte par le parquet de Melun a été reprise par le parquet de Paris. «La Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris s’est saisie (dimanche) des faits subis par Monsieur Tapie et son épouse la nuit précédente. L’enquête, suivie des chefs de vol en bande organisée, séquestration pour faciliter la commission d’une infraction en bande organisée et association de malfaiteurs, est confiée à la Direction régionale de la police judiciaire de Versailles», a précisé le parquet de Paris.

Pour rappel, vers minuit et demi samedi, Bernard et Dominique Tapie ont été surpris dans leur sommeil dans leur demeure de Combs-la-Ville par quatre agresseurs encagoulés et vêtus de combinaisons noires qui les ont attachés avec des câbles électriques et frappés, avant de prendre la fuite avec deux montres et des bijoux.

L’homme d’affaires de 78 ans, qui souffre d’un double cancer de l’estomac et de l’oesophage, a notamment reçu un coup de matraque sur la tête. Son épouse Dominique, qui a reçu des coups au visage, est parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d’où elle a donné l’alerte. Elle a été brièvement hospitalisée pour consultation.

Nos dernières videos