BASKET-BALL

Les Brainoises décrochent un brevet d’invincibilité au terme de la phase classique

Les Brainoises décrochent un brevet d’invincibilité au terme de la phase classique

Brittany Starling a mis Braine sur du velours dans ce match. ÉdA – 501290054647

Castors Braine - Courtrai 92-63Quarts temps:29-14, 20-14, 26-20, 17-15BRAINE(37/60 à 2 pts, 4/16 à 3 pts, 6/11 LF, 44 rbds, 24 ass., 20 F.): CARPRÉAUX 6, LISOWA 7, STARLING 19 (1x3), KRESLINA 5 (1x3), ALEXANDER 17, Aertssens 0, Ramette 11 (1x3), Brcaninovic 15 (1x3), De Souza 10, Samsam 0.COURTRAI (20/40 à 2 pts, 5/16 à 3 pts, 8/14 LF, 27 rbds, 16 ass., 17 F.): HEYSE 6, GASPAR 16, DEVLIEGHER E. 5 (1x3), FOUCART 0, VAN THUYNE 10 (1x3), Leire 3, Storme 9 (1x3), Ducoulombier 0, Devliegher S. 5 (1x3), Duhamel 6, Vanmarcke 3 (1x3), Strumane 0.

Objectif atteint pour les Brainoises qui ont terminé leur dernière rencontre de la phase classique, ce vendredi soir, par une victoire facile contre Courtrai (92-63). Elles signent donc un 18/18 et endossent un brevet d’invincibilité. «Je suis très content d’être invaincu, soulignait le coach Frédéric Dusart à l’issue du match. C’est un groupe de filles qui bossent bien.»

Place désormais aux play-off. La première rencontre de Braine est programmée le 15 avril, mais le nom de son adversaire (le 4e du général) n’est pas encore connu. «C’est un casse-tête pour préparer la suite», soulignait d’ailleurs le coach des Castors.

En attendant, les joueuses vont profiter de trois jours de repos.

Les Namuroises au chômage technique

Pas de chance pour Namur qui comptait intégrer rapidement sa nouvelle distributrice française, Mélissa Diawakana (ex-Braine notamment). Les deux prochains matches des Saint-Servaitoises sont reportés à une date ultérieure. «On devait jouer en amical ce samedi contre Boom, pour préparer la fin de saison et intégrer Mélissa dans nos systèmes, confiait l’assistant-coach Benoît Aerts. Mais on vient d’apprendre que Boom comptait un cas de Covid, et on ne veut prendre aucun risque.»

Pire encore, le match déjà reporté contre Kangoeroes Malines et fixé mardi soir est lui aussi une nouvelle fois postposé… «Là, c’est carrément un cluster qui s’est déclaré au club, tant chez l’équipe féminine que dans l’équipe masculine, avec présence d’un virologue pour analyser ça. Par conséquent, ce match d’alignement est reporté au mieux d’une semaine, si la fédération accepte la date.»

Le prochain match des Namuroises est donc programmé au final dans une semaine contre Liège, alors que les play-off sont censés débuter le 15 avril. Sauf que Kangoeroes Malines doit encore jouer quatre rencontres d’ici là. Et outre Namur, ce sont Wavre-Sainte-Catherine, Liège et Courtrai, soit des clubs en lice pour les play-off ou le top 5… Un joli casse-tête en vue pour la fédération.