PEOPLE

Brad Pitt au Musée Horta après les Beaux-Arts, et ça ne plaît pas à tout le monde

Brad Pitt au Musée Horta après les Beaux-Arts, et ça ne plaît pas à tout le monde

Brad Pitt a fait le détour par Saint-Gilles pour visiter le joyau Art Nouveau qu’Horta a conçu pour lui-même. Mais le passage de la star ne réjouit pas tout le monde. Twitter/@SmetPascal

Brad Pitt a fait un saut au Musée Horta ce 31 mars. La maison du célèbre architecte Art Nouveau a succédé aux Beaux-Arts pour accueillir la star. Mais les Belges confinés jugent ça injuste.

Quand une superstar hollywoodienne comme Brad Pitt atterrit à Bruxelles, ça ne peut évidemment pas se passer discrètement. Après les photos volées, viennent donc les posts sur les réseaux sociaux.

Ainsi, on a d’abord eu confirmation de la visite de la star aux Beaux-Arts via l’Instagram de l’institution, qui l’a fait poser avec son ami sculpteur, le Britannique Thomas Houseago devant une toile de Brueghel. C’est ce dernier qui aurait poussé l’acteur à se mettre à la sculpture pour soigner le blues de son divorce.

On a ensuite appris ce 31 mars que Brad Pitt avait enrichi son séjour culturel dans la capitale d’un saut au Musée Horta. C’est Pascal Smet, Secrétaire d’État bruxellois à l’Urbanisme, jamais avare de coup médiatique, qui relaye une photo de l’oscarisé, immortalisé dans les escaliers de la célèbre maison de l’architecte.

«On travaille dur pour placer Bruxelles sur la carte comme capitale mondiale de l’Art Nouveau. Et ça paye! Brad Pitt a visité notre Musée Horta à nous», fanfaronne le socialiste sur Twitter. «On s’est assuré de garantir toute discrétion, mais il a apprécié chaque seconde de cette visite». Et le prosélyte de l’Art Nouveau de remercier la Commune de Saint-Gilles et son musée pour leur diligence.

Selon le musée, cette visite était organisée par le galeriste Xavier Hufkens, qui représente Thomas Houseago à Bruxelles.

Dans le métro aussi?

Par contre, Brad Pitt n’a pas visité la station de métro Pannenhuis à Laeken comme le prétend la STIB avec facétie. À l’instar de nombreuses boutiques bruxelloises ou d’internautes désœuvrés, les community managers du gestionnaire du réseau de transport en commun ont simplement collé la bobine du comédien sur une photo d’archive. Certains y ont cru: en effet, la déco rétrofuturiste du lieu ne jurerait pas comme décor de film de SF.

+ REPORTAGE | Avec 17 essences de bois, 23 marbres et l’électricité, l’Hôtel Solvay est « l’acte total » d’Horta : « Pour nos enfants, c’était le bureau de papy »

«Alors que les Belges sont confinés comme des cons»

Alors évidemment, l’excursion VIP de la star fait grincer des dents. Même masqué. Ainsi, les internautes se demandent si accompagner un ami pour visiter son expo fait bel et bien partie des raisons «essentielles» de voyager. Florilège?

«Comment vous osez nous provoquer de cette façon en nous postant chaque fait et geste de ce voyage non essentiel pendant que toute la population est confinée et que les frontières sont fermées», s’indigne par exemple Alexia. Yasmina est sur la même longueur d’ondes: «s’agit-il d’un voyage essentiel? Lors de son arrivée sur le sol belge, a-t-il montré un test PCR négatif? Ne doit-il pas respecter une quarantaine? C’est honteux, Monsieur Pascal Smet! Ce pays me dégoûte».

Steeve n’est pas plus ravi: «Il n’est pas venu pour Bruxelles, il est venu pour voir un ami. Je ne parle même pas du déplacement en avion et en plein Covid. Clairement, je m’étonne de votre enthousiasme alors que les Belges sont confinés comme des cons. Grosse faute de com’de votre part».

Thierry pour sa part s’indigne de ce passe-droit: «Je suis Belge, je vis à l’étranger et je n’ai pas pu rentrer dans MON propre pays depuis le 26 janvier 2020. Honte à vous». Pour Evelyn, c’est l’inverse qui se joue: «Super, Brad Pitt est autorisé à faire du tourisme à Bruxelles malgré les frontières fermées. Pendant ce temps-là, j’attends patiemment depuis 4 mois pour voir ma maman aux Pays-Bas».