EMPLOI

Le coronavirus a toujours un impact sur la masse salariale et les heures travaillées

Le coronavirus a toujours un impact sur la masse salariale et les heures travaillées

Photo News (Illustration)

Le recours au chômage temporaire dans les secteurs touchés par la crise du coronavirus a entraîné une pression négative sur les salaires, indique ce mercredi l’office statistique Statbel.

L’indice désaisonnalisé de la masse salariale est ainsi en baisse dans de nombreux secteurs au quatrième trimestre 2020.

Dans la section «hébergement et restauration», cet indice est passé de 110,4 au quatrième trimestre 2019 à 45,9 au 4e trimestre 2020, soit une diminution de 58,4%.

La tendance est à la baisse aussi, même si moins marquée, dans le commerce (-3,7%, à 106,6) ou dans les services (-5,2%, à 116,2), voire dans l’industrie (-1,5%) et dans la construction (-1,1%).

La section «hébergement et restauration» la plus touchée

Le deuxième confinement imposé au mois de novembre, pour une durée de six semaines, a contribué au ralentissement de l’activité économique dans les secteurs observés, avec un effet sur l’indice désaisonnalisé des heures travaillées.

Avec un recul de 68,4%, la section «hébergement et restauration» est ici aussi la plus touchée, passant d’un indice désaisonnalisé des heures travaillées de 119,6 au quatrième trimestre 2019 à seulement 37,7 au quatrième trimestre 2020.

La baisse est de 4,6% dans l’industrie, -4,8% dans la construction, -7,6% dans le commerce et de -11,2% dans les services.