ÉCONOMIE

La chaîne Pimkie déclarée en faillite: «Nous sommes écœurés par la manière expéditive d’annoncer une nouvelle aussi terrible»

La chaîne Pimkie déclarée en faillite: «Nous sommes écœurés par la manière expéditive d’annoncer une nouvelle aussi terrible»

Pimkie est déclarée en faillite. Photo News

La chaîne de magasins de prêt-à-porter Pimkie a été déclarée en faillite ce mercredi par le tribunal de Tournai, indique l’ACV Puls. Vingt-quatre magasins et 136 employés sont concernés.

Selon les syndicats, l’entreprise avait convoqué un conseil d’entreprise extraordinaire lundi pour l’annoncer. La direction justifie la situation par une baisse du chiffre d’affaires depuis plusieurs années et par l’impact de la pandémie.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe, les salariés n’ayant jamais eu d’écho sur l’imminence d’une faillite, affirme l’ACV. «Quelques minutes par visioconférence… nous sommes écœurés par la manière expéditive d’annoncer une nouvelle aussi terrible», s’indigne Olivier Lecomte de la CGSLB. Le syndicat libéral ajoute que «lors des réunions précédentes, l’employeur n’a en aucun cas abordé sérieusement les difficultés financières et les conséquences sur l’emploi, ni mis en place des solutions pour amortir le choc» de la crise liée à la pandémie.

L’annonce de la faillite prive les travailleurs d’indemnités et probablement de leur salaire du mois de mars. Ils mèneront une action symbolique samedi à 14h devant le magasin Pimkie situé rue Neuve à Bruxelles, où ils remettront la liste des questions qu’ils se posent suite à l’annonce soudaine de la faillite.

Pimkie fait partie de l’Association familiale Mulliez, qui détient entre autres Auchan et Decathlon.