INDE

PHOTOS| Des milliers d’Indiens ont fêté le festival des couleurs malgré le coronavirus

Malgré la pandémie, des milliers d’Indiens se sont rassemblés pour célébrer Holi, le festival des couleurs.

Cette fête symbolise le passage de l’hiver au printemps et permet de rendre hommage aux dieux hindous, comme Krishna, le dieu le plus vénéré d’Inde.

Pendant deux jours, les Indiens font la fête, partagent de grands repas et s’aspergent de pigments de couleurs. Les couleurs ont des significations précises. Par exemple, le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, etc.

Cette année, l’épidémie du coronavirus a évidemment perturbé Holi.

Plusieurs États indiens ont interdit les rassemblements et annulés les festivités pour éviter la propagation du virus.

Malgré les interdictions, des milliers de personnes se sont retrouvées dans les rues pour s’enduire de pigments de couleurs.

Une nouvelle flambée de contaminations se profile en Inde. Le pays de 1,3 milliard d’habitants a franchi la barre des 12 millions de cas.

Le sondage de la semaine