article abonné offert

La grève nationale a aussi paralysé la région verviétoise

Bus coincés au dépôt, entreprises à l’arrêt, piquets de grève et messages de mécontentement: hier, la région verviétoise a aussi clamé son ras-le-bol en ce jour de grève nationale. Le combat? Le refus d’augmenter la marge salariale de plus de 0,4%.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 502 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?