SOCIÉTÉ

«Ceci n’est pas une pub»: des panneaux publicitaires détournés à Namur et Bruxelles

Des pubs détournées à Namur et Bruxelles. « Ceci n’est pas une pub »

Le collectif «Ceci n’est pas une pub» appelle chacun à se battre par ses propres moyens contre la pub.

Des activistes du collectif «Ceci n’est pas une pub» ont détourné quelque 500 panneaux publicitaires à Bruxelles dans la nuit de mercredi à jeudi, à l’occasion de la journée mondiale contre la publicité tenue chaque 25 mars. Par cette action, ils souhaitent «dénoncer les conséquences néfastes de la pub» et «appellent tous les citoyens à agir.»

Le message «Ceci n’est pas une pub» a été repris sur toutes les affiches, avec annoté en dessous la mention «Toi aussi Agis contre la pub! ». Un tutoriel explique encore sur l’affiche comment ouvrir les espaces publicitaires pour enlever les réclames en place. Le site internet cecinestpasunepub.info renseigné renvoie vers une formation à l’anti-pub.

Le collectif appelle chacun «à se battre par ses propres moyens contre la pub en évoquant comme raisons les clichés véhiculés par celle-ci et l’enlaidissement des espaces publics qu’elle provoque.

«Sans compter l’impact environnemental via les nouveaux panneaux électriques. Enfin, comme projet de société, il est complètement absurde de voir s’étaler en grand des messages capitalistes et consuméristes alors que tout le monde sait que nous sommes en train d’épuiser les ressources de la planète.

Les activistes espèrent voir les initiatives anti-pub se multiplier dans le futur à Bruxelles et en Belgique et exhortent les autorités communales et régionales, responsables de l’affichage public dans la capitale: «Certaines villes ont déjà fait le choix de se libérer de la pub, comme Grenoble, c’est donc un choix politique. Pourquoi pas Bruxelles?», concluent-ils.

À Namur, une centaine de panneaux publicitaires, abribus ou sucettes ont été remplacés par des affiches.

Les affiches qui ont été superposées aux panneaux publicitaires portent des slogans tels que «La Ville de Nanur (bien Nanur, NDLR.) fait le choix de libérer l’espace public de la publicité afin de limiter la surconsommation» ou encore «La Ville de Nanur fait le choix de libérer l’espace public de la publicité afin de protéger les enfants de son emprise».