RUNNING

Votre montre dit beaucoup de votre personnalité: découvrez quel coureur vous êtes

Votre montre dit beaucoup de votre personnalité: découvrez quel coureur vous êtes

Garmin

Dans Forrest Gump, Tom Hanks citait sa maman en disant: “on peut dire beaucoup de choses sur les gens en regardant leurs chaussures…” À l’instar des chaussures, les montres de course peuvent dire beaucoup de choses sur leur propriétaire.

Le secteur de la course à pied, du trail et des activités outdoor est en plein boom et il est hors de questions pour les marques des montres de sport de laisser passer la vague. Depuis quelques années, elles rivalisent pour proposer toujours plus d’autonomie, toujours plus de statistiques, toujours plus de précision, toujours plus de «gadgets», toujours plus de possibilités, toujours plus de tout…

En fin de compte, cette course au «toujours plus» offre aux consommateurs des montres d’une complexité incroyable mais qui se valent sensiblement sur le plan technique (à modèle équivalent, cela va sans dire).

Là où les marques vont toucher tel ou tel coureur, c’est dans l’univers qu’elles décident de développer et dans lequel elles emmènent leurs adhérents. Chaque coureur a sa sensibilité, sa vision de l’effort, sa vision de la course et de ce que représente son sport. Et ça, les marques l’ont bien compris. Même si elles ont chacune leur public attitré, on peut de plus en plus observer qu’elles investissent en recherche et développement pour séduire les adhérents des marques concurrentes.

Malgré tout, leur ADN ne trompe personne et on retrouvera souvent aux poignets des coureurs des montres dont la marque colle à leur profil.

On peut ainsi mettre en avant quelques profils types de coureurs (non exhaustifs) selon le type de montre qu’ils portent.

1.Le geek

Votre montre dit beaucoup de votre personnalité: découvrez quel coureur vous êtes
-
Toujours à la recherche de «la» dernière trouvaille technologique ou du dernier gadget en date. Que ce soit, il y a quelques années, la prise de pulsation cardiaque au poignet, désormais devenu un classique incontournable. Mais aussi la mémoire MP3 permettant l’écoute de musique directement depuis sa montre et le suivi d’itinéraire (sur fond carte topographique ou pas). Ou encore le calcul de la VO2Max, du taux d’oxygène dans le sang, le test orthostatique, une autonomie dépassant les 100 heures, le verre solaire et/ou saphir, la connexion à un compte Spotify ou Deezer… Les possibilités semblent infinies, pour le plus grand bonheur de bien des coureurs.

La question reste de savoir si l’ensemble de ces gadgets permettent une meilleure pratique de son sport. Vaste débat mais il n’en est pas moins vrai que si cela permet au coureur d’avoir une pratique plus agréable de son sport, le contrat est rempli.

> Suggestion pour ce type de profil: Garmin, qui offre à ces coureurs une très large gamme proposant toujours plus d’innovations. Il faudra peut-être casser sa tirelire mais les modèles raviront tous les coureurs assoiffés de nouveautés. En revanche, il faut s’attendre à ce que les sorties des montres s’enchaînent et que l’on se retrouve vite avec un modèle «old school», même s’il n’en restera pas moins performant.

2.Le minimaliste

Ce type de coureur cherche la simplicité d’utilisation et l’efficacité du produit. Distance, vitesse, chrono. Pour une pratique simple, épurée, centrée sur l’effort sans fioritures. Sans doute beaucoup moins fun mais tout aussi louable, et certainement plus efficient en course car débarrassé d’éléments perturbateurs pouvant potentiellement parasiter l’effort.

> Suggestion pour ce type de profil: les modèles d’entrée de gamme, toutes marques confondues. Cela étant, ces modèles dits de base sont déjà d’une très grande qualité et offrent tout ce dont un coureur a, sauf exception, besoin.

3.Le cartésien

Voilà un coureur qui, pour sa montre, voudra pouvoir compter sur un modèle lui permettant de programmer et d’analyser de façon complexe et holistique sa course. Les montres et les interfaces doivent proposer une masse d’informations sur ses performances que le coureur cartésien va utiliser pour structurer son entraînement et sa pratique générale. Cela lui offre un cadre rassurant et peut même être une véritable source de motivation pour atteindre des objectifs.

> Suggestion pour ce type de profil: Polar a toujours développé ses produits en souhaitant offrir aux sportifs un outil fiable et permettant une analyse poussée de leur pratique (que ce soit dans un but de performance ou simplement de santé). Cela leur a été parfois préjudiciable car, et c’est tout à leur honneur, ils ont toujours attendu d’avoir validé à l’extrême la justesse des outils et technologies qu’ils ont implémentés dans leurs montres avant de les proposer sur le marché. Par exemple, ils sont les derniers à avoir intégré la lecture optique du rythme cardiaque au poignet à leur montre, leur faisant perdre un public attiré par cette technologie nouvelle (bien qu’à l’époque pas tout à fait fiable ou aboutie).

4.L’aventurier

L’autonomie avant tout, accompagnée des fonctions dites essentielles, quitte à se passer de technologies innovantes mais considérées comme annexes. Pouvoir compter sur des dizaines d’heures d’autonomie, sur un suivi efficace et précis tout en profitant des informations utiles sera amplement suffisant pour un coureur de profil aventurier. La montre ne sera ici qu’un outil dont il pourrait «presque» se passer. C’est en tout cas ce qu’il croit.

> Suggestion pour ce type de profil: Coros propose une gamme facile, robuste et d’une autonomie extrême. Clairement destinée aux profils outdoor, la marque américaine séduit de plus en plus le marché européen en offrant une véritable alternative à Suunto, alors un peu seule sur ce segment sur notre continent. Il s’agit de la première marque permettant de se passer totalement d’ordinateur en utilisant uniquement l’application smartphone.

Votre montre dit beaucoup de votre personnalité: découvrez quel coureur vous êtes
-
Ce jeudi, dans les journaux «L’Avenir», retrouvez notre supplément de 64 pages sur la saison running 2021. Pour vous remettre en forme, Julien Piron, kiné sportif et triathlète, vous propose une séance de renforcement musculaire en vidéo. Car reprendre la compétition après des mois d’abstinence n’est pas sans danger.

Retrouvez aussi dans ce supplément des rencontres avec le meilleur marathonien belge et le dernier vainqueur de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc. On fait aussi le point sur le matériel connecté, les chaussures «carbone» et vous donne un tas de conseils pour la nutrition, la santé et l’entraînement. On revient aussi sur cette saison covid et quelques bons plans aussi pour courir, avec ou sans confinement.

Découvrez aussi le supplément sur www.lavenir.net/running2021

Nos dernières videos