ISLANDE

L’éruption d’un volcan islandais offre ces photos incroyables

L’éruption d’un volcan sur les flancs du mont Fagradalsfjall, non loin de Reykjavik (Islande), a attiré ce week-end des milliers de curieux et offert des clichés spectaculaires.

L’éruption, entamée vendredi soir à une quarantaine de kilomètres de la capitale islandaise, semble aussi bien le fruit de mère Nature que d’un office du tourisme en quête d’une nouvelle attraction.

«C’est absolument à couper le souffle», reconnaît Úlvar Kári Jóhannsson, un ingénieur de 21 ans venu passer son dimanche sur place.

«Ça sent plutôt mauvais, mais ce qui m’a le plus surpris c’est la couleur de l’orange: beaucoup plus profond qu’on n’imagine», dit-il à l’AFP.

«C’est surtout la température qui m’a étonnée: quand on s’est approchées de la lave qui coulait sur le sol, on a pris 10-15°C en plus et on avait le front tout rouge», explique Émilie Saint-Mleux, une étudiante française en Erasmus en Islande.

Une éruption est toujours spectaculaire, surtout quand il est possible de s’en approcher d’aussi près.

Pour ceux qui n’étaient pas sur place, un direct a même été lancé sur YouTube, afin de suivre l’écoulement de la lave jaillissant d’un dôme en formation, dans une petite vallée qui fait office de piège naturel.

L’accès avait été interdit dans les premières heures de l’éruption, puis déconseillé, mais la visite a ensuite été tolérée pour le reste du week-end.

Depuis lundi matin, en raison d’un niveau dangereux de gaz toxique, l’accès a été provisoirement suspendu par la police.