NEUFCHÂTEAU

Incendie aux éditions Weyrich à Longlier: «On va repartir de l’avant»

Un important incendie s’est déclaré cette nuit de vendredi à samedi au siège des éditions Weyrich à Longlier (Neufchâteau). Un hangar contenant quantité de stock de livres est détruit.

Il était 2 h 45 du matin cette nuit lorsque les pompiers de Neufchâteau ont été alertés pour un important incendie au siège des éditions Weyrich, route de la Maladrerie à Longlier (Neufchâteau). Les pompiers chestrolais ont été rejoints sur place par leurs collègues de Bertrix, Bastogne, Etalle ainsi que deux pompiers de Saint-Hubert.

L’incendie a complètement détruit un hall de stockage de livres. Par contre, les pompiers précisent que le bâtiment administratif proprement dit de la maison d’édition avec les différents bureaux et ordinateurs a pu être préservé. Personne n’a été blessé ni brulé au cours de l’incendie.

Une partie des pompiers sont toujours sur place ce samedi matin. Selon le parquet du Luxembourg, «des vérifications et devoirs vont être effectués aujourd’hui , mais selon les premières constatations, il s’agit d’un incendie accidentel».

+ LIRE AUSSI | Une lockdownparty à l’origine de l’incendie aux Éditions Weyrich ?

Olivier Weyrich: «On va repartir de l’avant»

Incendie aux éditions Weyrich à Longlier: «On va repartir de l’avant»
Olivier Weyrich, éditeur et patron des éditions Weyrich. -
L’éditeur Olivier Weyrich veut absolument rebondir après ce coup du sort qui frappe son entreprise. «C’est désolant de constater que tout notre hall contenant des centaines de livres est détruit. Cela signifie que pendant quatre semaines environ,nous ne serons pas en mesure d’assurer la diffusion de ces ouvrages. C’est le stock de livres des éditions Weyrich et du Sablon. Mais je veux garder espoir car toute cette production a été archivée sur ordinateur. Et ce hall bien sûr était couvert par des assurances. On fera un inventaire complet avec les pompiers ce samedi. L’incendie semble d’origine domestrique, électrique.»

« Le plus important est que le corps même de la maison d’édition est intact et que nous pourrons continuer à travailler dès ce lundi», ajoute l’éditeur Olivier Weyrich, qui ne veut pas se laisser abattre par ce grave incident.

Précisons qu’outre leurs propres ouvrages et ceux des éditions du Sablon qu’elles éditent et diffusent directement, les éditions Weyrich assurent en parallèle un métier de diffuseur d’ouvrages . Ce sont notamment les éditions Weyrich qui diffusent en librairies les livres de l’éditeur Racine, de Bruxelles.