article abonné offert

Un an de crise: ils racontent | «On joue un peu le rôle de psychologue»

Un an de crise: ils racontent | «On joue un peu le rôle de psychologue»

© ÉdA/Caroline Fixelles

Avec le confinement, la librairie de Caroline Étienne ne désemplit pas. On vient y acheter un roman pour s’évader, un journal pour s’informer mais surtout un moment pour discuter.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 1016 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?