BELGIQUE

Comité de concertation avancé à ce vendredi 19 mars: «des mesures sont nécessaires», à quoi s’attendre?

Comité de concertation avancé à ce vendredi 19 mars: «des mesures sont nécessaires», à quoi s’attendre?

Nouveau «codeco» ce vendredi. BELGA

L’évolution des chiffres de l’épidémie de coronavirus a poussé les autorités à avancer d’une semaine le comité de concertation. Avec un probable tour de vis à la clé.

Les indicateurs de la pandémie continuent de grimper. Dans le bilan belge de ce vendredi matin, la moyenne des hospitalisations est ainsi en hausse de 25%. Cela a conduit le Premier ministre Alexander De Croo à avancer le comité de concertation initialement prévu le 26 mars à ce vendredi 15h, par visioconférence.

Il y a deux semaines, le dernier codeco, qui regroupe les gouvernements fédéral, des Communautés et des Régions, avait défini un calendrier de déconfiment. La réouverture des parcs d’attractions était notamment annoncée pour avril, de même l’organisation d‘activités en extérieur pour un maximum de 10 personnes seraient autorisées.

Rappel des annonces du 5 mars

 

 

On est dans une situation difficile, inquiétante

Ces assouplissements ont-ils du plomb dans l’aile? «Ce sont les chiffres qui doivent nous aider à prendre des décisions et non les émotions ou la panique», a relativisé le Premier ministre à la Chambre jeudi après-midi.

La volonté serait de conserver le calendrier d’assouplissements établi et notamment la perspective du 1er mai pour l’horeca. Mais la tendance va vers un durcissement des mesures et non plus vers un déconfinement.

C’est notamment le cas pour les écoles. Alors que le nombre de cas de Covid-19 y est en forte hausse, il est question d’imposer le port du masque pour les élèves de 5e et 6e primaire, comme en Flandre. Et le retour à 100 % de présentiel pour les 3e et 4e secondaire prévu le 29 mars a du plomb dans l’aile. «Ce serait trop risqué», a d’ailleurs commenté à ce sujet le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke ce vendredi matin sur Bel-RTL.

«On est dans une situation difficile, inquiétante», ajoute-t-il en pointant notamment le nombre d’hospitalisations «très élevé» et «la vie difficile pour le personnel soignant». «L’objectif essentiel, c’est d’avoir 100% de présentiel dans les écoles le 19 avril et aussi que l’horeca puisse ouvrir le 1er mai. Pour cela, des mesures sont nécessaires.»

Le ministre appelle ainsi au respect du télétravail, «obligatoire et nécessaire». D’autres pistes sont sur la table, avancées par le groupe d’experts: couvre-feu avancé à 20h, fermeture des centres commerciaux, des métiers de contact,... «Il faudra faire des choix», a répété Vandenbroucke.

Les discussions vont être âpres. Rendez-vous sur notre site en fin de journée pour savoir ce qui aura été décidé.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos