CORONAVIRUS

Un report du retour à 100% en classe en 3e et 4e secondaires envisagé

Un report du retour à 100% en classe en 3e et 4e secondaires envisagé

La ministre de l’Education, Caroline Désir. BELGA

Covid-19: la ministre de l’Education Caroline Désir soumettra demain aux acteurs de l’école francophone l’idée de reporter le retour à 100% en présentiel des 3e et 4e secondaires au 19 avril prochain, plutôt qu’au 29 mars.

Face à la reprise actuelle du nombre de contaminations au coronavirus, la ministre de l’Education Caroline Désir (PS) soumettra demain aux acteurs de l’école francophone l’idée de reporter le retour à 100% en présentiel des 3e et 4e secondaires au 19 avril prochain, plutôt qu’au 29 mars comme annoncé la semaine dernière.

La ministre Désir, tout comme ses homologues flamand et germanophone, s’est entretenue jeudi midi avec le Premier ministre Alexander De Croo de la situation pandémique, et de l’augmentation de cas constatée dans les écoles.

+ À LIRE AUSSI | Flambée des cas de coronavirus: vers un comité de concertation avancé à ce vendredi

«Les chiffres ne sont pas bons», a indiqué jeudi son porte-parole après la réunion. «Caroline Désir posera dès lors demain lors d’une réunion avec les acteurs de l’école la question d’un possible report du retour à 100% des élèves du 2e degré (du secondaire, à savoir les 3e et 4e, ndlr) après Pâques, l’objectif étant de garantir le retour de tous les élèves en présentiel le 19 avril», a-t-il ajouté.

Pour la ministre Désir, il est pour l’heure totalement hors de question d’envisager une quelconque fermeture des écoles, comme évoqué par certains médias jeudi.

+ À LIRE AUSSI | Les chiffres du jour flambent en Belgique: le nombre moyen de cas dépasse les 3.000, lundi était la pire journée en 4 mois

Outre le report du retour des 3e et 4e secondaires, la ministre et les acteurs discuteront également demain la recommandation des experts sanitaires de porter le masque de protection en 5e et 6e primaires, comme l’a décidé cette semaine la Flandre.

Tous les élèves à partir de la 3e année du secondaire sont soumis depuis fin octobre dernier à une «hybridation» des cours, faite pour moitié de cours à distance, et pour l’autre moitié de cours en classe.

La semaine dernière, face à la détresse grandissante des jeunes il avait toutefois été décidé que les 3e et 4e secondaires pourraient rentrer à 100% en présentiel le 29 mars, leurs aînés de 5e et 6e devant les suivre le 19 avril prochain, lors de la rentrée après le congé de Pâques.

 

 

Appel des ministres de l’Enseignement à vacciner prioritairement le personnel enseignant

 

Les ministres de l’Enseignement des trois communautés, Caroline Désir, Ben Weyts et Lydia Klinkenberg demandent au fédéral de considérer le personnel enseignant comme groupe prioritaire pour la vaccination contre la Covid-19. Ils ont envoyé un courrier en ce sens au Premier ministre Alexander De Croo et au ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke.

«Récemment, dans le cadre de la stratégie de vaccination, il a été décidé de ne plus définir de groupes prioritaires supplémentaires à vacciner afin de ne pas retarder inutilement la vaccination des citoyens ordinaires. Néanmoins, les services de police ont été appelés. Cette situation soulève de nombreuses questions pour le personnel enseignant», écrivent les trois ministres dans ce courrier, dont Belga a obtenu copie.

«Un enseignant, singulièrement en maternelle et dans l’enseignement spécialisé, peut avoir beaucoup de contacts avec des tiers», font-ils valoir. «Le monde de l’éducation valorise et partage l’objectif d’une ouverture maximale des écoles. Chacun de nous est conscient que les fermetures d’écoles affectent les élèves, les parents, les entreprises, les autorités locales et la société dans son ensemble (...) Dans ce contexte, nous voulons vous demander d’appuyer les efforts du personnel enseignant en veillant à ce qu’il puisse encore être considéré comme un groupe prioritaire à vacciner.»

 



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos