article abonné offert

Entre deux livraisons de colis, Marc veille sur ses clients isolés

Plus de colis et de rappels de factures, moins de contacts humains. La crise du Covid a impacté le boulot de Marc Lambert, facteur depuis 30 ans.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 548 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?


Coronavirus : le bilan en Belgique