BRUXELLES

Laeken respire: Annie Cordy aura droit à une nouvelle œuvre dans son parc

Laeken respire: Annie Cordy aura droit à une nouvelle œuvre dans son parc

Le bâtiment qui abrite la fresque d’Annie Cordy doit être démoli. BELGA

La fresque en l’honneur d’Annie Cordy dans le parc de Laeken qui porte son nom sera remplacée. Le bâtiment doit être démoli. Les riverains auront leur mot à dire.

Une nouvelle œuvre pérenne à l’effigie d’Annie Cordy sera réalisée d’ici 2022 dans le petit parc qui porte son nom, depuis 2018, à Laeken, a annoncé lundi soir l’échevine de la Culture de la Ville de Bruxelles Delphine Houba (PS).

Le mur et l’édifice sur lequel a été peinte une fresque représentant la chanteuse populaire sont promis à la démolition en raison de la présence d’amiante.

Quelques mois après le décès de la chanteuse populaire, il n’en fallait pas plus pour que des riverains se mobilisent pour demander le maintien de cette œuvre en apprenant la démolition prochaine du bâtiment.

Une rencontre récente a été organisée entre ceux-ci et des représentants du collège échevinal, a expliqué l’échevine.

«Tout le monde est d’accord de conserver dans le parc une œuvre pérenne à la mémoire d’Annie Cordy», a-t-elle dit lundi soir durant la séance du conseil communal.

Selon Houba, il y a trois possibilités: une fresque identique du même artiste sur un autre mur à proximité du parc; une autre fresque d’un autre artiste; un buste ou une statue.

Il sera procédé à l’analyse des différentes options et de leurs contraintes d’ici le début de l’été. Suivra un processus participatif autour du projet au cours du second semestre. L’inauguration de l’œuvre sera effectuée en 2022 dans le cadre d’un événement festif, a précisé l’échevine.