FOREST

Deux salaires de bourgmestres à Forest? «La question est légitime»

Deux salaires de bourgmestres à Forest? «La question est légitime»

Stéphane Roberti est absent depuis novembre 2020 «pour raisons personnelles». Depuis le 15 janvier, un certificat médical couvrant cette absence est en possession de la Commune. ÉdA – Julien RENSONNET

Une polémique est née quant au salaire du Bourgmestre empêché de Forest Stéphane Roberti. La Commune met aujourd’hui les points sur les «i».

La Commune de Forest annonce ce 15 mars que le Bourgmestre en titre, l’Écolo Stéphane Roberti, prolonge son congé. Le maïeur forestois s’est mis en retrait de la vie politique à la mi-novembre 2020, invoquant «des raisons familiales et de santé». Ce congé ne prendra fin qu’au «complet rétablissement» de l’intéressé. Un certificat médical a été remis à l’administration communale à ce sujet «le 15 janvier».

Cette précision communale intervient alors qu’une polémique est née la semaine dernière quant aux émoluments de Stéphane Roberti. Des critiques ont émané des rangs de l’opposition DéFi par la voix du conseiller communal et député bruxellois Marc Loewenstein, qui s’en est ouvert à nos confrères de La Capitale. Ce dernier estimait que, même si Roberti rembourse son salaire net depuis son pas de côté, Forest paye tout de même encore les charges sociales du salaire brut de l’écologiste, tout en versant un salaire de bourgmestre à sa remplaçante, la Première échevine Mariam El Hamidine (Écolo).

Des précisions ont été fournies par le Ministre bruxellois des Pouvoirs Locaux Bernard Clerfayt (DéFI) qui a confirmé que deux salaires ne pouvaient être versés car ceux-ci sont attachés à la fonction et non à la personne.

«La question du traitement du bourgmestre est légitimement posée», précise le communiqué forestois de ce 15 mars. «Un. e bourgmestre en congé pour convenance personnelle ne reçoit pas d’indemnité mais son ou sa remplaçant.e en reçoit une après un mois». Par contre, et c’est ici que le dépôt du certificat médical devient important, «un.e bourgmestre en congé pour maladie continue à percevoir son traitement, n’a pas la faculté d’y renoncer, et son ou sa remplaçant.e n’a pas d’indemnité». Avec la nuance que «le ou la bourgmestre n’est d’autre part pas couvert par la sécurité sociale en période de maladie».

La majorité forestoise compte ainsi mettre fin à la polémique tout en confirmant sa confiance en Mariam El Hamidime. Celle-ci continuera à exercer le mandat de bourgmestre faisant fonction jusqu’au retour de Roberti. Ce dernier l’avait annoncé pour «fin avril» lors de ses vœux de Nouvel An mais il s’avère donc aujourd’hui que ce retour est conditionné au total rétablissement du maïeur.