SAINT-GILLES

Six nouveaux détenus positifs à la prison de Saint-Gilles

Six nouveaux détenus positifs à la prison de Saint-Gilles

Selon les résultats partiels communiqués ce samedi matin, six nouveaux détenus de l’aile A sont positifs au Covid-19. BELGA (Illustration)

L’aile A de la prison de Saint-Gilles a été entièrement mise en quarantaine ce samedi car de nouveaux détenus ont été testés positifs au coronavirus, selon une information du représentant syndical Laurent Lardinois, confirmée par la porte-parole de l’administration pénitentiaire Kathleen Van De Vijver.

Le personnel de la prison de Saint-Gilles, en grève depuis jeudi 14h00, a repris le travail normalement ce vendredi à 14h00 après avoir obtenu que l’ensemble des détenus des ailes A et B soient à nouveau testés pour le Covid-19 à compter de l’après-midi.

Selon les résultats partiels communiqués ce samedi matin, six nouveaux détenus de l’aile A sont positifs au Covid-19. Cinq d’entre eux étaient déjà en quarantaine auparavant.

Une quarantaine de résultats sont encore attendus pour l’aile A alors qu’une centaine d’autres sont déjà connus.

Depuis dimanche dernier, les ailes A et B sont partiellement en quarantaine. Un «contact tracing» a été mis en œuvre.

Premiers tests négatifs

Les premiers tests Covid-19 réalisés dans l’aile A étaient tous négatifs. «Un détenu de l’aile A a été transféré à la prison d’Ittre, où il a été testé positif à son arrivée», avait expliqué récemment le délégué syndical CGSP Joachim Vermaeren. «Il a été en contact avec un chef de réfectoire à la prison de Saint-Gilles, qui a lui aussi été testé positif.»

Par ailleurs, un détenu de l’aile B qui travaille en tant que servant a été testé positif. Il a été placé en isolement médical. «La direction a en conséquence fait un ‘lockdown’partiel de l’aile B, mais on demandait un ‘lockdown’complet des ailes A et B, car ce détenu avait eu des activités communes avec d’autres servants», toujours selon Joachim Vermaeren.

Une grève émotionnelle avait alors été mise en œuvre par le personnel pour protester contre les mesures sanitaires.