publireportage

Nos conseils pour acheter une moto d'occasion

Nos conseils pour acheter une moto d'occasion

shutterstock

Vous rêvez d’air frais sur vos joues ? D’un sentiment de liberté ? Vous voulez vous balader en sillonnant les routes du plat pays ? Il est peut-être temps pour vous d’acheter une moto. Une moto neuve représente souvent un gros budget qui n’est pas nécessairement accessible à tous. Choisir d’acheter une moto d’occasion est alors un bon compromis pour un budget moins élevé.

Seraphin vous conseille pour l’achat de votre moto d’occasion.

Acheter à un particulier ou à un professionnel ?

Les motos d’occasion sont disponibles à la vente à la fois de la part des particuliers et des professionnels. Voici quelques remarques reprenant les avantages d’acheter votre moto d’occasion à un professionnel ou à un particulier :

Acheter sa moto à un professionnel : l’option la plus sécurisée

Le plus gros avantage de passer par un professionnel est la garantie que la moto a été vérifiée par un spécialiste. Le vendeur l’a entretenue et réparée avant de la proposer à la vente.

De plus, si vous avez déjà une moto, le vendeur professionnel peut accepter de reprendre votre ancien véhicule en échange de votre nouvelle moto. Concernant le paiement de votre moto, passer par un professionnel est également avantageux : en effet, il peut vous proposer des facilités de paiement et vous garantir un paiement sécurisé.

Acheter sa moto à un particulier : le choix des connaisseurs

En achetant votre moto d’occasion à un particulier, vous pourrez profiter du contact avec celui qui a réellement roulé avec la moto. Lors d’une discussion avec le vendeur, vous découvrirez bien vite son sérieux, son amour pour sa moto, ses conseils pour bien vous en occuper etc. Au moment d’aller voir la moto, vous apercevrez sûrement son garage : l’état et le rangement peuvent vous renseigner sur la valeur de votre vendeur.

L’avantage de l’achat d’une moto à un particulier est la marge de négociation : vous pouvez librement discuter du prix juste à payer pour la moto, et ainsi, payer moins cher votre moto d’occasion.

Vérifier l’état de la moto

Commencez par effectuer le tour de la moto pour apprécier son aspect global extérieur.

Afin d’être sûr de votre investissement, nous vous recommandons de bien vérifier certains points sur votre moto. Ces vérifications vous permettront de vous assurer du bon état de marche de votre nouvelle moto d’occasion.

Voici une liste non exhaustive de points à vérifier lors de l’achat d’une moto d’occasion :

  • Le moteur : allumez le moteur vous-mêmes et vérifiez que les voyants s’allument fortement. En donnant un coup de pouce au démarreur, la moto doit démarrer au quart de tour. Assurez-vous que le voyant d’huile s’éteint rapidement. Si vous entendez un claquement, un cliquetis ou que vous voyez une fumée noire (au lieu d’une fumée blanche pour une moto à froid), n’achetez pas cette moto.
  • La batterie : vérifiez qu’il n’y a pas de dépôts dans le bac de la batterie ou sur la batterie elle-même.
  • Les freins : regardez l’état du levier de frein afin de vous assurer qu’il n’y a pas eu de réparations manuelles récentes. Vérifiez également que le disque de frein est bien net. Vous pouvez également faire tourner plusieurs fois la roue à vide afin de voir si le frein l’arrête bien lorsque vous l’actionnez.
  • La fourche : tournez le guidon de droite à gauche avec la roue en l’air afin de vérifier qu’il n’y a pas de blocage et que les mouvements sont fluides. Vous pouvez également vérifier l’état des vis et molettes de réglages.
  • L’embrayage : vérifiez qu’il y a bien une garde d’environ 5mm pour une moto dont l’embrayage est commandé par câble.
  • Les vitesses : pour tester la boîte de vitesses, passez les vitesses à l’arrêt, puis en roulant. Cela vous permettra également une nouvelle vérification de l’état de l’embrayage.
  • Les pneus : comme pour une voiture, il faut vérifier la profondeur des sculptures des pneus. Pour une moto de route, celle-ci doit être de 1 mm au minimum. Assurez-vous que l’usure des 2 pneus soit à peu près égale.
  • Les roues :  la principale vérification à faire sur une roue est de s’assurer qu’elle n’est pas voilée. Si vous constatez un léger enfoncement ou une bosse sur la roue, il est probable qu’elle soit voilée. Afin d’en être sûr, nous vous conseillons de faire tourner la roue dans le vide près d’un repère fixe afin de pouvoir comparer son mouvement.

Il existe encore de nombreuses vérifications précises que vous pouvez faire afin d’être sûr de l’état de la moto que vous souhaitez acheter. Quoiqu’il en soit, avant d’acheter votre moto, demandez à l’essayer. Ainsi, vous pourrez vérifier chacun des points ci-dessus et mieux sentir le véhicule.

Récupérer les documents de la moto d’occasion nécessaires à la vente

Lors de l’achat d’une moto d’occasion, le propriétaire (professionnel ou non) est légalement tenu de fournir à l’acheteur certains documents indispensables pour pouvoir rouler en toute légalité ou pour pouvoir vous assurer par exemple.

Le carnet d’entretien de la moto

Ce carnet vous permet de vérifier le kilométrage du véhicule et l’historique des entretiens du véhicule effectués par votre vendeur.

La carte grise du véhicule

En vendant son véhicule, le vendeur doit vous donner les deux volets de la carte grise à son nom. Cela vous permet de vérifier l’année de construction, l’année de la première immatriculation ainsi que toutes les données qui vous ont été fournies comme par exemple la puissance. Grâce à ce document vous pouvez également vérifier que le nom repris sur la carte grise est bien celui de votre vendeur ainsi que le bon numéro de châssis soit repris sur la carte grise.

Il est indispensable d’avoir les 2 volets de ce document pour immatriculer votre moto d’occasion car vous devrez leur fournir l’ancienne carte grise du véhicule au moment de votre immatriculation à la DIV.

Le certificat de conformité

Il s’agit du document d’origine du véhicule, assimilable à une carte d’identité. Il s’accompagne souvent d’une fiche technique décrivant la moto.

Bien sûr, assurez-vous que votre vendeur vous fournisse la clé du véhicule ainsi que la clé codée !

La facture qui prouve que la moto vous appartient

Au moment de payer votre moto au vendeur, assurez-vous d’obtenir une facture vous permettant de prouver qu’il s’agit désormais de votre moto. Il doit être mentionné que l’acheteur achète le véhicule dans un état qu’il connaît et qu’il a vérifié. Le vendeur et l’acheteur doivent signer le document et garder chacun un exemplaire.

Une fois la moto en votre possession, vous devez souscrire une assurance moto en Belgique pour pouvoir rouler en toute sécurité.

Contenu réalisé par notre régie publicitaire