article abonné offert

BRUXELLES

«Un mec de 40 ans, dépositaire de l’autorité, qui insulte un Schtroumpf de 15 ans d’un “Alors petite p…, tu fais le malin?!”, c’est dingue!»

«Un mec de 40 ans, dépositaire de l’autorité, qui insulte un Schtroumpf de 15 ans d’un “Alors petite p…, tu fais le malin?!”, c’est dingue!»

Pirly, Simon et Alexandre (de g. à d.) disent avoir été insultés, malmenés voire frappés, dans le cas du premier. Avec leurs parents, ils veulent que le sentiment d’impunité des policiers, qui a mené à ces violences du 24 janvier, disparaisse des commissariats belges. ÉdA – Julien RENSONNET

Une dizaine de familles se constituent partie civile suite aux violences policières subies par leurs enfants mineurs le 24 janvier à la caserne d’Etterbeek. Objectif: «identifier les coupables et en finir avec leur sentiment d’impunité». Récit.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 1469 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?