NAMUR

Une centaine de manifestants à Namur pour défendre les droits des femmes

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce lundi aux environs de 17 heures sur la Place d’Armes.

Une centaine de personnes se sont réunies lundi à 17h00 sur la place d’Armes, à Namur, à l’initiative du Collectif 8 mars et de la Marche mondiale des Femmes.

Durant une heure, les organisatrices ont tenu des discours pour soulever les inégalités et discriminations que subissent encore les femmes.

Cette action faisait partie du dispositif mis en place pour la troisième «grève des femmes», organisée chaque année lors de la Journée internationale des Droits des femmes. D’autres opérations ont été menées ce 8 mars dans plusieurs villes belges comme Bruxelles, Charleroi, Mons, Gand ou encore Anvers.

 

 

«En Belgique, une femme sur trois perçoit moins de 780 euros de pension par mois», souligne le Collectif 8 mars. «Il y a aussi 23% d’écart salarial entre les hommes et les femmes, alors que sept féminicides ont déjà été recensés depuis le début de l’année. On sait également qu’une femme sur cinq sera victime d’un viol dans le monde. C’en est assez.»

Le Collectif 8 mars, indépendant des partis et syndicats, est l’organisateur des grèves des femmes en Belgique. Son objectif est d’obtenir des avancées concrètes et de contribuer à la construction d’un mouvement féministe large en Belgique.

Plus d’informations sur www.8maars.be.