TÉLÉVISION

«Top Chef»: et le candidat qui est retombé comme un soufflé est…

«Top Chef»: et le candidat qui est retombé comme un soufflé est…

Marie ETCHEGOYEN/M6

Le 4e épisode de cette saison 12 de «Top Chef» a vu les candidats s’affronter autour de la boulangerie, du soufflé et des tomates. Avec le retour de l’immense Pierre Gagnaire.

La première épreuve de la soirée a été jugée par Brandon Dehan. À seulement 27 ans, il vient d’être élu pâtissier de l’année en 2020. Autant dire que la boulangerie et lui, c’est l’amour fou.

Il a, logiquement, proposé une épreuve autour de produits et d’ingrédients que l’on trouve dans les boulangeries. Les quatre brigades se sont affrontées par équipe ici.

À peine l’épreuve commencée, le débat typiquement franco-français a été lancé: doit-on dire pain au chocolat ou chocolatine? Une question vitale (non) qui agite toujours différentes régions françaises (chocolatine est plutôt utilisé dans le sud-ouest).

Si on peut vous embrouiller encore plus, en Belgique francophone, on dit pain au chocolat ou couque au chocolat. Voilà voilà.

Dans la brigade jaune (Michel Sarran) Bruno, Arnaud et Thomas ont concocté une «Tatin croissant, mousse levure multigraines». Un dessert qui a séduit le chef Brandon Dehan qui les a qualifiés directement pour la prochaine semaine.

En revanche, les bleus de Philippe Etchebest, Matthias et Charline, ont été classés derniers avec leur «Booding aux poires après le ski». Une épreuve qui a vu Matthias vouloir ajouter de la poire contre l’avis de son chef de brigade (et celui de sa coéquipière). Et ce sont ces fameuses poires que Brandon Dehan a trouvées… de trop. Aie. Les deux candidats se sont retrouvés sur la sellette.

Pour la deuxième épreuve de la soirée, les candidats deux brigades restantes se sont retrouvés en mode chacun pour soi. Rouges (Hélène Darroze) et violets (Paul Pairet) ont eu le privilège de tenter d’épater Pierre Gagnaire, élu «plus grand chef étoilé du monde» par ses pairs en 2015, avec 16 étoiles au compteur.

L’épreuve s’est jouée autour du soufflé. Une spécialité qui tient à cœur au chef et grâce à laquelle il a obtenu sa première étoile.

Un exercice très périlleux car il demande de la créativité bien sûr mais également une technique irréprochable.

Plusieurs désillusions au programme, notamment pour Chloé, qui a tenté une recette de soufflé au whisky sour. Mais son plat, sorti trop tôt du four, est retombé.

Au final, Baptiste a grillé la politesse à tout le monde en réalisant… son premier soufflé à la crème de riz, au riz soufflé et au safran. Pas mal.

La dernière chance s’est jouée autour d’un produit: la tomate. Chaque chef a choisi le candidat de sa brigade qu’il envoyait dans l’épreuve. Hélène Darroze a pris Sarah, Paul Pairet envoie Pierre, tandis qu’à l’étonnement général c’est Charline, qui n’avait pas démérité, qui doit sauver sa place dans la brigade bleue de Philippe Etchebest.

Le candidat violet, seul homme de ce duel à mort, finira par succomber après une assiette de gaspacho peu aboutie. «Visuellement, ça fait un petit tas pas très appétissant», selon chef Michel Sarran. On ne peut pas lui donner tort.

«Top Chef»: et le candidat qui est retombé comme un soufflé est…
-

 

 

«Tomate 1 - Pierre 0», a écrit le candidat, malgré tout «tre`s heureux et reconnaissant d’avoir pu inté´grer cette magnifique aventure!» Hasta la vista.

Nos dernières videos