JUDICIAIRES

Il met le feu à une école: ses parents poursuivis 15 ans plus tard; bagarre au concert de Johnny; une infirmière poursuivie … 10 histoires judiciaires survenues en Wallonie

Il met le feu à une école: ses parents poursuivis 15 ans plus tard; bagarre au concert de Johnny; une infirmière poursuivie … 10 histoires judiciaires survenues en Wallonie

Illustration heymans

Quinze ans après l’incendie allumé par leur fils, des parents n’ont toujours pas payé plusieurs centaines de milliers d’euros à l’assurance, les voilà cités au tribunal. Le concert du sosie de Johnny se termine en scène de western avec une bagarre générale.

Conflit de voisinage, vol, infraction au code de la route, agression, autant de motifs de se retrouver face au tribunal. S’il existe une multitude d’alternatives pour l’éviter, force est de constater que nos tribunaux sont pleins. Face à ces hommes et ces femmes pris en défaut: un juge. À lui de juger les arguments de chacun pour ensuite opter pour la compréhension, le sermon et parfois la punition.

L’Avenir vous invite à découvrir ces petites scènes insolites de vos tribunaux mais aussi des tranches de vie.

Chaque dimanche, retrouvez une sélection d’histoires survenues durant la semaine écoulée.

1.Leur fils avait incendié une école en 2006: les parents doivent toujours 413 000€ à Ethias

On dit que la Justice peut être lente, mais c’est un incroyable imbroglio judiciaire qui, à cause des parents eux-mêmes, les amène aujourd’hui devant le tribunal correctionnel d’Arlon, 15 après les faits.

En 2006, un ado de 17 ans avait bouté le feu à l’école de la rue de la Meuse à Arlon. Quinze ans après, les parents sont cités devant le tribunal.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

2.Il a allumé le feu au concert de Johnny

Une véritable scène de western. Avec deux amis, ils sont poursuivis pour avoir déclenché une bagarre générale au concert de Johnny Cadillac dans un troquet couvinois.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

La citation de la semaine

Mon client ne conteste pas, mais il faut prendre en compte le contexte! Sur le moment, Monsieur criait même qu’il voulait sa maman…

+ LIRE LE COMPTE RENDU

4.Quatre années d’attente, une vie perdue et bien des souffrances

Déjà quatre ans et demi que la famille et les proches d’Alain Van Hecke attendent de savoir ce qu’il s’est passé, dans la nuit du 29 au 30 octobre 2016, sur l’autoroute A17, dans le sens Mouscron-Tournai, à hauteur de Templeuve, et de connaître les circonstances de cette terrible collision avec un véhicule fantôme qui a coûté la vie au Mouscronnois de 31 ans. Le procès vient de commencer.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

5.Il exhibe son sexe et menace des agents de Securail

Ce n’est pas toujours facile d’être un agent Securail. Ceux-ci assurent la sécurité des voyageurs dans les gares et à bord des trains.

Contrôlé dans un train avec un titre de transport périmé, François s’est emporté sur les deux agents de sécurité Securail à la gare de Charleroi-Sud. Il a notamment montré son sexe et fait semblant d’uriner sur eux. François confie avoir du mal avec l’injustice. Ce que le tribunal a du mal à comprendre

+LIRE LE COMPTE-RENDU

6.L’infirmière a-t-elle été négligente ou a-t-elle suivi le protocole?

L’infirmière a-t-elle baissé sa garde? Elle est en tout cas poursuivie pour non-assistance à personne en danger. Un dossier perturbant concède le substitut: «Ce n’est pas fréquent de poursuivre quelqu’un pour ce type de prévention lorsque la victime est la pensionnaire d’un home et la prévenue une infirmière.»

+LIRE LE COMPTE-RENDU

7.Ivre au baptême du fils d’un de ses amis, il s’en prend à sa compagne, son ami et aux policiers

Un jeune père de famille était tellement ivre qu’il s’en est pris à sa compagne, à son ami et à des policiers lors d’un baptême.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

On vous raconte la suite

Deux ans pour une place de parking

Il n’a pas supporté qu’un autre automobiliste lui grille la politesse concernant un emplacement de parking à Dinant. Le tribunal correctionnel de Dinant a eu la main lourde.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

La caméra thermique d’un hélicoptère avait mis à jour un trafic de cannabis

Le parquet de Nivelles avait ouvert une notice à charge de X car il avait été informé de mouvements suspects de voitures portant des plaques étrangères.

Des jardiniers au dirigeant: plusieurs personnes viennent d’être condamnées pour cette association criminelle œuvrant au départ des Pays-Bas.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

Décédé en chutant d’un échafaudage: la victime a une lourde part de responsabilité

La pose d’isolation sur une façade vire au drame. Un ouvrier fait une chute de 5 mètres. Échafaudage non conforme et victime enivrée, dont le taux d’alcool est synonyme de coma éthylique pour le commun des êtres humains

+LIRE LE COMPTE-RENDU