LIÈGE

Des bandes malveillantes au parc de la Boverie à Liège: l’accès limité à 700 personnes, avec une fermeture à 19h

Des bandes malveillantes au parc de la Boverie à Liège: l’accès limité à 700 personnes, avec une fermeture à 19h

Dès ce vendredi, le parc de la Boverie sera fermé dès 19h. BELGA

À Liège, le parc de la Boverie représente un danger. Des bandes urbaines malveillantes se sont donné le mot pour y être présentes au coucher du soleil, selon la police.

Les images des rassemblements de jeunes de ces derniers jours dans le parc de la Boverie, à Liège, suscitent l’indignation. Au-delà de cela, le parc représente un danger pour les fêtards. Des débordements ont notamment été constatés par les forces de l’ordre. C’est ce qui a poussé Willy Demeyer, bourgmestre de Liège et Christian Beaupère, chef de corps de la zone de police, a réagir jeudi par voie de communiqué.

«Pour des raisons sanitaires évidentes ainsi que pour des raisons de sécurité, la police va appliquer la limitation de la présence dans le parc de la Boverie à 700 personnes», ont-ils indiqué. «Des points d’accès seront mis en place et des fouilles de sacs auront lieu afin d’endiguer la consommation d’alcool sur le site.» Une consommation d’alcool qui est, pour rappel, interdite sur la voie publique. Au-delà de 700 personnes, la police laissera néanmoins passer les familles et les riverains.

Si l’ambiance est bon enfant dans la journée, la police constate que le parc de la Boverie est devenu le lieu de rassemblement des jeunes qui, habituellement, fréquentaient le Carré. Cependant, «l’endroit représente un danger avec la présence de part et d’autre de cours d’eau, d’un côté la Meuse et de l’autre la Dérivation». «De plus, des bandes urbaines malveillantes se sont donné le mot pour y être présentes au coucher du soleil. Celles-ci proviennent de Liège, mais aussi de Bruxelles, Grâce-Hollogne, Verviers...»

Vols, bagarres, agression, harcèlement...: deux arrestations judiciaires

Ce jeudi soir, des infractions ont été déplorées: vols, bagarres, agression, harcèlement, prise à partie des services de police... La police a procédé à deux arrestations judiciaires pour vols à l’arraché de Gsm et 4 arrestations administratives pour trouble à l’ordre public.

«Ces problèmes de sécurité en soirée sont difficiles à gérer, le parc étant plongé dans une trop grande obscurité et sans caméra de surveillance.»

La police de Liège a donc sollicité auprès du bourgmestre de Liège la fermeture du parc tous les jours à 19h pour des raisons de sécurité, sanitaires et de propreté. Une demande que le bourgmestre a acceptée. La mesure sera d’application dès ce vendredi.

La mesure pourrait être étendue à tous les parcs de la ville si le problème se déplace.