KOEKELBERG

Des 26 arbres menacés, 1 seul sera finalement abattu à l’arrêt Besme

Des 26 arbres menacés, 1 seul sera finalement abattu à l’arrêt Besme

Elke Van den Brandt et Ahmed Laaouej ont œuvré de concert pour éviter l’abattage des arbres à l’arrêt Besme de la STIB. Twitter/ Elke Van den Brandt

25 des 26 arbres menacés par des travaux à l’arrêt Besme de la STIB sont épargnés. La ministre régionale Elke Van den Brandt et le Bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laaouej en ont fait la demande à la STIB.

Les 26 arbres menacés par le chantier de modernisation de l’arrêt Besme de la STIB au parc Élisabeth ne tomberont pas. La Ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) et le Bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laaouej (PS) annoncent conjointement ce 4 mars qu’un compromis a été trouvé.

Pour rappel, l’arrêt de tram Besme, avenue du Panthéon, doit subir une modernisation permettant d’y garantir l’accès aux PMR et d’y renforcer la sécurité des piétons. Chaque jour, il est fréquenté par quelque 2.000 voyageurs. Le plan de la STIB prévoyait l’abattage de 26 arbres pour y «élargir le cheminement piéton le long du quai et dégager la visibilité à l’approche des traversées piétonnes».

Ce plan avait fait l’objet d’un avis favorable de l’ancienne majorité koekelbergeoise. Mais suite à la mobilisation riveraine et aux pétitions, l’abattage a été suspendu in extremis. Van den Brandt et Laaouej ont ensuite demandé à la STIB d’étudier des alternatives. Le nouveau projet épargne 25 des 26 arbres. De plus, 5 nouveaux arbres seront plantés. L’arbre abattu le sera avant le 31 mars.

Concrètement, «l’élargissement du quai pour permettre un cheminement piéton sécurisé et un accès PMR sera réalisé à l’arrière des arbres existants plutôt qu’entre les arbres et le bord du quai», expliquent de concert Van den Brandt et Laaouej. «Pour sécuriser les traversées piétonnes des voies, des feux tricolores commandés par les trams seront installés à trois endroits par Bruxelles Mobilité et l’éclairage sera renforcé». Une demande de permis modifiée sera introduite «dans les plus brefs délais».

L’aboutissement des travaux est prévu pour la fin 2021.