Nicolas Baïolet en impose encore

Renaud Leblanc, Jonathan Urbain et Pascal Miserque sont venus vendredi se frotter au chrono de Nicolas Baïolet. ÉdA - 501246714380

Déjà victorieux à Montbliart, Nicolas Baïolet a une nouvelle fois été le plus rapide sur la longue distance et a signé, de plus, un très joli chrono (28.46).

 «J’y suis allé le samedi 20 février pendant que mon épouse Isabelle le faisait en marchant», précise le Chimacien qui sera l’un des principaux favoris si les challenges Guérit et Delobbe ont lieu normalement ou virtuellement. «Je n’exclus pas de les faire mais faudra voir quelle formule ils vont adopter: est-ce qu’un classement général sera établi? Si ce sont des simples manches comme ça, j’en ferai l’une ou l’autre pour le rythme. Mais je ne m’obligerai pas à tout faire car cela laisse des traces les courses où tu donnes tout!»

Renaud Leblanc et Jonathan Urbain sont eux aussi venus sur le parcours vendredi dernier mais, s’ils ont eux aussi signé un chrono intéressant, ils n’ont pu faire mieux que Nicolas. «J’ai toutefois la satisfaction d’avoir gagné sur la courte distance, lance Jonathan. Une victoire et un podium donc! Quand on voit les deux machines devant moi sur la longue, y a de quoi être fier de s’être mis à la course à pied il y a quelques mois et de venir tout doucement titiller ces références de la région!»

Chez les féminines, l’inévitable Karen Hamoir, qui gagnera à coup sûr le challenge des défis hivernaux de par son impressionnante régularité, et Manon Mahy sont les grandes gagnantes de leur Circuit des Étangs.