NAMUR

L’internement pour un sans-abri qui harcelait des travailleurs de la ville de Namur

L’internement pour un sans-abri qui harcelait des travailleurs de la ville de Namur

Illustration Belga

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé lundi une mesure d’internement à l’encontre d’un prévenu sans domicile fixe poursuivi pour des faits de harcèlement.

Entre janvier 2016 et juin 2017, l’homme s’en est pris à une assistance sociale et une psychologue de la ville de Namur. Il a commencé par leur envoyer des SMS et des cartes contenant des déclarations d’amour ou des demandes en mariage. Il a enchaîné avec des fleurs et des sous-vêtements, avant de passer aux menaces et injures.

L’expertise a mis en exergue un trouble psychotique affectant la capacité de discernement du prévenu, ce qui indique un risque de récidive élevé.