GEMBLOUX

Elia a obtenu le permis pour la ligne souterraine haute tension entre Auvelais et Gembloux

Elia a obtenu le permis pour la ligne souterraine haute tension entre Auvelais et Gembloux

«Une fois la liaison souterraine sous tension, la liaison 70 kV aérienne actuelle pourra alors être démontée.» EdA

Le gestionnaire du réseau de transport d’électricité Elia a obtenu le permis d’urbanisme nécessaire au passage en souterrain d’une liaison haute tension entre Auvelais et Gembloux, indique-t-il lundi.

La période de recours est terminée, les travaux débuteront en mai de cette année.

Le passage en souterrain de la ligne haute tension a pour objectif d’assurer la fiabilité du réseau en remplaçant donc une ligne aérienne datant de 1938 tout en intégrant les besoins futurs liés au déploiement des énergies renouvelables. Elia avait introduit la demande de permis d’urbanisme auprès des autorités compétentes le 3 juillet dernier.

«Selon les plannings prévisionnels, les travaux pourront donc débuter en mai prochain et se termineront au premier quadrimestre 2022», précise le gestionnaire.

«Une fois la liaison souterraine sous tension, la liaison 70 kV aérienne actuelle pourra alors être démontée. Pour rappel, en fonction de l’évolution des besoins du réseau, un deuxième terne (circuit) pourra être placé à l’horizon 2025-2027», précise encore Elia.