CORONAVIRUS

La police disperse un groupe de jeunes au bois de la Cambre

La police disperse un groupe de jeunes au bois de la Cambre

RTBF

Les mesures de lutte contre le coronavirus n’étaient plus du tout respectées.

Une grosse affluence a encore été observée ce week-end des 27 et 28 février au bois de La Cambre à Bruxelles. Les Bruxellois ont profité de la météo clémente samedi et, surtout, dimanche, pour prendre l'air au vert. La police, présente, n'a pas dû intervenir.

Ce n'est que dimanche soir vers 19h que les force de l'ordre ont dû s'appliquer à disperser dimanche vers 19h00, dans le bois de la Cambre à Bruxelles, pour un groupe de jeunes qui étaient sous influence de l’alcool et dansaient. «Les mesures Covid n’étaient, dans ce cas, plus du tout respectées. Nous avons donc demandé à ces jeunes de se disperser», a expliqué Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

Le groupe, assez important selon la police, a dans un premier temps refusé d’obtempérer. La police a essuyé des jets de projectiles mais personne n’a été blessé et aucun dégât n’a été causé.

«Ils ont ensuite quitté les lieux et le calme est revenu», a expliqué la porte-parole.

La police est restée présente sur place dimanche soir.