NAMUR

La moitié des détenus testés positifs au coronavirus: la prison de Namur placée en quarantaine

La moitié des détenus testés positifs au coronavirus: la prison de Namur placée en quarantaine

La prison de Namur placée en quarantaine EdA - Florent Marot

Près de la moitié des détenus de la prison de Namur ont été testés positifs au Covid-19, soit 61 prisonniers sur les 132, a fait savoir l’administration pénitentiaire samedi. Les détenus sont confinés dans leur cellule. Environ la moitié du personnel est en outre contaminé, soit 57 personnes. Un second test doit encore être effectué.

Une quarantaine préventive a été instaurée pour toute la prison, précise l’administration. Les visites sont notamment suspendues, tout comme les douches et le préau.

«Les détenus reçoivent un repas chaud et des produits d’hygiène pour nettoyer leur cellule», précise la porte-parole de l’administration pénitentiaire, Kathleen De Vijver. «Les mesures sont régulièrement évaluées, mais la situation est très sérieuse.»

Un détenu est actuellement hospitalisé, précise-t-elle.

Plusieurs proches de détenus ont décidé de se réunir devant la prison samedi après-midi pour exprimer leur mécontentement.

Après la découverte d’un premier cas positif au début de la semaine passée, toute une aile de la prison de Namur avait été placée en confinement et l’ensemble des détenus y séjournant avaient été testés. Les premiers résultats de ces examens s’étaient avérés positifs pour six détenus supplémentaires. La décision avait alors été prise de tester l’ensemble de la prison.