article abonné offert

CORONAVIRUS

«Des convocations pour la vaccination envoyées à des morts et à des boulangers qui ont le même nom qu’un médecin»: des couacs informatiques à répétition

«Des convocations pour la vaccination envoyées à des morts et à des boulangers qui ont le même nom qu’un médecin»: des couacs informatiques à répétition

«L’ABSyM demande à ce qu’on simplifie le système de convocation et qu’on le laisse sur l’âge, parce qu’on n’est pas capable de faire autre chose», insiste Philippe Devos. Photo News

Certaines doses de vaccins sont disponibles, mais restent dans des frigos. À cause de couacs informatiques dans l’envoi de convocations, selon l’ABSyM.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 588 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?