CORONAVIRUS

Pression accrue dans les hôpitaux bruxellois

Pression accrue dans les hôpitaux bruxellois

Illustration BELGA

Le nombre d’hospitalisations est en hausse depuis quelques jours et cela se ressent dans les hôpitaux bruxellois. Tant les hôpitaux du réseau Iris, que le Chirec ou l’UZ Brussel font face à une pression accrue.

«Tous les services sont concernés. Combiner la reprise des soins normaux et le maintien de la disponibilité des soins Covid est difficile. C’est une situation très stressante», a déclaré Edgard Eeckman, porte-parole de l’UZ Brussel.

Actuellement, 37 patients atteints du coronavirus sont pris en charge dans cet hôpital, dont six aux soins intensifs. Les chiffres ont doublé en une semaine.

La tendance est la même dans le réseau Iris, où le nombre de patients dans l’unité Covid est passé de 55 à 73 patients. Aux soins intensifs, on est passé de 9 à 15 prises en charge.

Au sein des hôpitaux du Chirec (Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavell), le nombre d’hospitalisations est aussi à la hausse. À l’hôpital Delta d’Auderghem, neuf patients Covid sont hospitalisés, dont un aux soins intensifs (contre respectivement neuf et deux il y a une semaine). La plus forte hausse est enregistrée à l’hôpital Saint-Anne Saint-Rémi d’Anderlecht. Le nombre d’hospitalisations est passé de six à 41 en une semaine, dont trois aux soins intensifs.



Coronavirus : le bilan en Belgique