MÉTÉO

Record de température: on a vécu le 24 février le plus chaud

Record de température: on a vécu le 24 février le plus chaud

Un temps à profiter du soleil. Reporters / DPA

Cette journée était annoncée comme la plus chaude de la semaine: cela s’est confirmé au point d’atteindre un niveau jamais vu.

18,4 degrés! C’est la température détectée en début d’après-midi à Uccle, où l’Institut Royal de météorologie tient ses relevés. Un record, précise le météorologue David Dehenauw qui souligne que le précédent remontait à 1990.

 

 

Selon David Dehenauw, ce quatrième record journalier devrait être le dernier de la série. Celle-ci avait commencé dimanche avec 17,9°C enregistrés à Uccle, faisant du 21 février 2021 le plus chaud jamais enregistré après celui de 1946 (14,6°C).

Lundi, le mercure a atteint 16,6°C à Uccle, dépassant le record de 16,3°C du 22 février 1990.Puis mardi, le thermomètre a affiché 16,5°C, battant le record du 23 février 1990 (16,3°C).

Cette vague de bon temps était annoncée depuis fin de semaine passée, dans la foulée de températures hivernales qui avaient plongé jusqu’à -12 degrés.

Le mercure va désormais redescendre quelque peu. Ce mercredi soir et la nuit prochaine, quelques bancs de nuages élevés dériveront dans le ciel. Les minima se situeront entre 3°C et 7°C en Ardenne et autour de 8°C ou 10°C en basse et moyenne Belgique.

Jeudi, la nébulosité augmentera progressivement mais le temps restera sec jusqu’en fin d’après­ midi, sous des maxima de 12°C à 16°C, avant que de faibles précipitations ne fassent leur apparition. L’est du pays bénéficiera d’éclaircies. Le vent sera faible de sud à sud­ ouest, puis de directions variables.

Vendredi, il y aura encore des nuages et un peu de pluie, surtout dans le sud­-est du pays, suivis d’un temps sec avec des éclaircies et des maxima autour de 10°C.

Durant le week­-end, le temps sec persistera malgré un risque de grisaille matinale, localement tenace, et des maxima proches de 9°C.