article abonné offert

COUVIN, VIROINVAL

Un fait de violence intrafamiliale par semaine à Couvin et Viroinval

Un fait de violence intrafamiliale par semaine à Couvin et Viroinval

Julie Werrion et Jehanne Detrixhe se félicitent de ce logement spécifiquement aménagé pour les victimes. EDA

Le confinement a-t-il fait bondir les violences intrafamiliales? Les chiffres de la police des Trois Vallées ne le montrent pas. Mais au CPAS, Julie Werrion ne chôme pas.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 955 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?