JUDICIAIRE

Un chevreuil découpé par un boucher peu regardant, un commissaire risquant la prison... 8 histoires judiciaires survenues en Wallonie

Un chevreuil découpé par un boucher peu regardant, un commissaire risquant la prison... 8 histoires judiciaires survenues en Wallonie

-

Un boucher de 66 ans se retrouve au tribunal pour avoir découpé un animal amené par un automobiliste qui l’avait tué; Un commissaire poursuivi «pour arrestation illégale et arbitraire»; Il veut forcer à un train à le déposer chez lui... Découvrez 8 histoires survenues cette semaine dans les tribunaux en Wallonie.

Conflit de voisinage, vol, infraction au code de la route, agression, autant de motifs de se retrouver face au tribunal. S’il existe une multitude d’alternatives pour l’éviter, force est de constater que nos tribunaux sont pleins. Face à ces hommes et ces femmes pris en défaut: un juge. À lui de juger les arguments de chacun pour ensuite opter pour la compréhension, le sermon et parfois la punition.

+ NOTRE DOSSIER | Au tribunal: chroniques d’audiences en Wallonie

L’Avenir vous invite à découvrir ces petites scènes insolites de vos tribunaux mais aussi des tranches de vie.

1Le Ferrusien percute un chevreuil et l’amène chez un... boucher

Un boucher de la région de Trooz âgé de 66 ans encourt des amendes devant le tribunal correctionnel de Huy pour avoir détenu des armes et notamment découpé un chevreuil qui avait été écrasé par un automobiliste originaire de Ferrières. En effet, l’animal a été tué en dehors de la période de chasse...

Pourtant, le boucher n’a pas vendu les morceaux de viande, mais c’est bien l’habitant de Ferrières qui les a repris pour sa famille. Ce dernier n’a jamais été inquiété pour ces faits.

+ LIRE LE COMPTE RENDU

2Un plein d’essence plutôt explosif

Pas besoin de beaucoup de carburant pour que le prévenu s’enflamme. Le 3 août 2019, il se trouve à une station-service d’Havelange lorsqu’un sexagénaire arrive en voiture. «Je lui ai dit de se garer convenablement vu qu’il restait trois places de libre. Il m’a répondu: si tu ne sais pas manœuvrer, tu n’as qu’à repasser ton permis!».

Il n’en faut pas plus pour que la situation dérape...

+ LIRE LE COMPTE RENDU

La citation de la semaine

Si tu ne me laisses pas descendre, je sors un flingue et je te descends

+ LIRE LE COMPTE RENDU « Il veut forcer le train à le déposer chez lui »

4La cocaïne était stockée dans les parkings souterrains de Louvain-la-Neuve

Louvain-la-Neuve inondée de coke et dans une moindre mesure de cannabis. Après l’avoir stockée et conditionnée à domicile, les malfrats cachaient la cocaïne dans des parkings souterrains de LLN, au risque qu’elle ne perde de la qualité en raison, notamment, de l’humidité régnant dans ces lieux.

+LIRE LE COMPTE RENDU

5Il frappe son oncle avec un casque de moto

Le tonton a-t-il abusé de l’hospitalité de son neveu au point de flirter avec la compagne de ce dernier? C’est à tout le moins cette rumeur, activée par l’envoi d’un SMS alors que les deux hommes se trouvaient à bord du même cyclomoteur, qui aurait mis le feu aux poudres en ce 4 juin 2019 à Viroinval.

+ LIRE LE COMPTE RENDU

6Il signe son effraction d’une croix gammée

C’est une véritable épidémie de vols qui s’était abattue sur Gedinne. Dans la même nuit, le cinéma, l’école communale, le centre sportif et la buvette de football avaient été visités. Avec, pour chacun de ces lieux, le même constat: un maigre butin mais des dégâts bien présents. Et une fois, ce fut même une croix gammée.

+ LIRE LE COMPTE RENDU

7Un commissaire poursuivi «pour arrestation illégale et arbitraire»

Un commissaire de police arlonais chargé de dossiers administratifs a estimé, peut-être à tort, devoir placer un migrant en détention administrative. Il risque 8 mois de prison.

+ LIRE LE COMPTE RENDU

On vous raconte la suite

Trente mois de prison en plus pour avoir fait chuter un motard

En 10 ans, Jonathan a déjà une sacrée collection de condamnations. Cette fois, c’est pour avoir volontairement fait chuter un motard de la police qu’il a vu son casier judiciaire s’allonger.

Après avoir fait mine de s’arrêter, Jonathan avait accéléré avant de freiner brusquement. Le policier sur sa moto, surpris par le freinage du véhicule du suspect, n’avait pas réussi à éviter la collision. Jonathan finira par être identifié après avoir abandonné son véhicule avec son fils et un passager à l’intérieur pour prendre la fuite à pied.

+LIRE LE COMPTE RENDU